Interview faite par Internet par Mathieu



Tout d'abord, j'aimerais vous demander la question typique de 2020, est-ce que ça va bien de votre côté en Europe ?
Melissa Bonny (chant) : Pour nous, ça va au Danemark, les restrictions sont assez légères. On doit faire attention, on ne doit pas se rassembler, on doit porter le masque dans les endroits publics, mais on n'est pas en lockdown comme dans beaucoup d'autres pays, donc je dirais qu'on est assez chanceux.

C'est bien d'entendre cela parce que nous, ici au Québec, c'est quand même pas si mal, mais on a quand même des mesures assez restrictives. Il y a beaucoup de commerces qui sont fermés, restaurants, salles de spectacles, un peu comme vous aussi pour les salles de spectacles, mais disons que l'on sent sort plutôt bien malgré tout.
Oui, ici, les salles de spectacles ne sont pas complètement fermées. Certains concerts ont lieu, mais ils sont assis et je crois que les gens doivent porter un masque jusqu'à leur siège.

C'est quand même toute une époque que l'on vit. D'entrée de jeu, quand Napalm Records, la maison disques m'a contacté chez French Metal pour discuter avec toi, ils nous ont fait part de leur désir que l'on discute de musique, bien entendu, mais aussi de tout autre sujet te concernant. J'aimerais donc te demander pour débuter cette entrevue, quelles sont tes passions, qu'est-ce qui te passionne autre que la musique.
J'adore dessiner et c'est quelque chose que l'on exploite avec AD INFINITUM puisque l'on crée notre merch, en fait une partie de notre merch, nous-mêmes. On décide ensemble du design que l'on a envie d'avoir sur nos t-shirts et après, je le conçois. C'est donc quelque chose qui est utile au groupe. J'adore également cuisiner, me balader, voyager. J'aime beaucoup les sports aussi et c'est quelque chose que je suis contente de pouvoir faire ces jours-ci, vue que l'on ne peut pas jouer sur scène et faire beaucoup de musique comme d'habitude.

C'est ce que j'ai remarqué d'ailleurs avec ta présence sur les réseaux sociaux, tu es quand même présente sur la plupart des plateformes majeures. Qu'est-ce que ces plateformes représentent pour toi et comment gères-tu ton temps sur celles-ci ?
Je trouve que c'est un bon moyen de rester connecté avec les personnes qui aiment notre musique. Je ne sais pas comment on aurait fait si ça s'était passé à l'époque pré-réseaux sociaux puisque oui, on a les magazines, on a les sites Internet, mais les réseaux sociaux, c'est un très bon moyen de rester connecté et d'offrir régulièrement du contenu aux personnes qui nous suivent et qui aiment notre musique. Je trouve que la connexion entre les artistes et leurs fans a beaucoup évolué récemment et maintenant, c'est beaucoup plus personnel via les réseaux sociaux, avec beaucoup de contenu "behind the scene" et de la vie quotidienne pour aussi montrer le côté humain de cette personne. Cette facette de nous, c'est ce que les gens ne voient pas sur scène. Le personnage qu'on montre sur scène est souvent très différent de celui à la maison et c'est intéressant de pouvoir présenter cela et montrer qu'on est très humain et qu'on est comme tout le monde.

Je suis d'accord avec ce point de vue et c'est très intéressant parce que ça permet aussi aux amateurs d'avoir l'impression d'être plus près des artistes qu'ils aiment, Ca leur permet de discuter avec eux car avant les réseaux sociaux, l'occasion que l'on avait de les rencontrer demeurait sur scène, après les concerts. On attend, on fait la file, et c'est quand même assez rapide parce qu'il y a beaucoup de gens qui veulent vous rencontrer. Donc je crois que les réseaux sociaux sont une bonne chose, quand cela est bien géré par contre, car il y a beaucoup de personnes disons "spéciales" sur Internet.
Oui, Il faut faire le tri et il faut se construire une coquille en effet.

J'imagine que cela peut devenir très exigeant et demander beaucoup de temps si l'on ne gère pas cela comme il faut.
Oui, en fait, j'ai failli tomber dans le piège plusieurs fois où je voulais répondre à tous les messages et tous les commentaires, etc. En fait, ça prenait tellement de temps que l'on est obligé, à un certain point, de malheureusement décevoir les gens et ne pas répondre à chaque message. Parce que plus on avance dans sa carrière, plus le nombre augmente. C'est assez difficile parce qu'on a envie de répondre merci à chaque gentil message qu'on reçoit ou de répondre à chaque question que l’on nous pose. Cela devient vite "time consuming" et en fait, si on répond à chaque personne, on passe son temps sur son téléphone. Ce n'est pas non plus l'idéal. Je pense que la bonne balance, c'est de partager des mises à jour sur son travail, ce qu'on fait, etc. Répondre à quelques commentaires, mais malheureusement accepter de ne pas pouvoir être là pour tout le monde personnellement.

Par chance, j'imagine que la moyenne des gens comprennent cette réalité et j'espère que tu n'es pas trop harcelée par des gens qui ne comprennent pas pourquoi tu ne réponds pas instantanément par exemple.
Non, je n'ai pas jamais eu de gens qui étaient insistants ou qui sont devenus agressifs parce qu'ils n'avaient pas de réponse, ou alors je n'ai pas remarqué. J'ai cependant remarqué des personnes qui étaient contre, par exemple, ce nouveau concept de Patreon qui est vraiment parfait pour les artistes, parce que ça permet, surtout pendant les périodes comme celle dans laquelle on est maintenant, de continuer de vivre de la musique sans avoir à trouver urgemment un autre job et laisser tomber l'écriture d'un album et ça permet également une planification des prochains jours, des prochaines années, etc. Donc, c'est un concept qui est vraiment génial et qui permet aussi de connecter avec ses fans et de comprendre mieux ce qu'ils aiment, ce qu'il veulent voir comme mise à jour, comme matériel que l'on propose, etc. J'ai vu un ou deux commentaires, pas beaucoup, un petit peu qui disaient "Tu ignores le reste de tes fans". Non, c'est juste que je fais plus pour ceux qui me permettent d'investir mon temps à créer de la musique. Et je trouve ça normal. Les gens participent financièrement à la hauteur de leurs moyens pour avoir du contenu supplémentaire. Et, en contrepartie, cela me permet de créer plus de contenu pour tout le monde. Donc, c'est un peu un peu triste de voir que certaines personnes ne comprennent pas pourquoi on offre plus sur ces plateformes, mais je pense que la majorité comprend le fonctionnement.



Oui, je suis d'accord avec toi et je regardais justement ta plateforme Patreon et les différents niveaux que tu offres et je trouvais tout cela très généreux de ta part, car il y en a pour tous les budgets. D'ailleurs quand les gens comprennent ce que la plateforme représente pour vous en terme de revenus, puisque de ce que j'en ai saisi, celle-ci ne retient pas un gros pourcentage des revenus et le reste vous est directement attribué. Donc, je crois que cela fonctionne vraiment bien comme plateforme, puis je te réitère que ton contenu est vraiment très généreux.
Merci. J'essaye de faire le maximum parce que je suis vraiment reconnaissante pour cette possibilité. Parfois, ça représente beaucoup de travail parce que je n’aime pas faire des choses à moitié. Je n’aime pas juste balancer du contenu pour balancer du contenu, donc je vais prendre le temps de créer des vidéos ou des photos supplémentaires, envoyer des cartes à la maison ou faire des "live stream" une fois par mois, etc. Ça prend aussi énormément de temps et c'est pour ça que j'aime bien faire les choses à 100% et montrer que je suis vraiment reconnaissante pour cette opportunité. C'est grâce à cela aussi que j'ai pu transiter du travail que j'avais déjà dans un bureau pour me consacrer à la musique à 100%.

C'est vraiment génial que tu puisses vivre de ta musique, de ton art, surtout que l'on ne se le cachera pas, au niveau du metal, ce n'est pas aussi facile. Le niveau de ventes d'albums dans ce style n'est pas aussi élevé que pour d'autres styles.
Mais je pense que certains artistes y arrivent grâce au streaming musical. On dit, et j'entends souvent, que le streaming tue l'industrie du disque, cependant je pense que c'est une évolution qui, au même titre qu'une grande communauté de fans pour chaque groupe, représente plus d'albums vendus, si on transforme ça en écoutes en ligne, même si chacune d'elles ne représente pas énormément d'argent, plus la communauté de fans est grande, plus le revenu est grand. C'est un travail différent à faire, mais il y a moyen sur le long terme de créer un revenu, même en tant que musicien metal.

C'est super intéressant parce que justement, on n'entend souvent les artistes critiquer les plateformes de streaming qui sont un mal ou un bien nécessaire, qu'on le veuille ou non. Donc ton point de vue positif en est un vraiment intéressant. Est-ce que l'on doit se sentir mal de consommer sa musique sur ces plateformes ? Car à entendre les artistes qui s'en plaignent, on pourrait croire que oui mais en même temps, cela reste des plateformes légales et nous n'avons pas vraiment de pouvoir sur comment les revenus sont distribués.
Oui, non, justement, je suis d'accord. C'est des plateformes légales et des plateformes pour lesquelles la plupart des gens paient pour avoir accès. Il y a des artistes qui peuvent vivre du streaming. Je le dis sans vouloir rabaisser qui que ce soit, mais un musicien qui se fâche contre le streaming en est probablement un qui n'a pas la communauté nécessaire pour en vivre. Et je trouve que c'est repousser le problème sur le mauvais coupable. Il faut se poser la question : est-ce que ce groupe ou ce musicien peut survivre de la vente de disques? Je pense qu'il faut voir chaque groupe comme un business qui a des revenus provenant de plusieurs sources, que ce soit de la vente de disques, du streaming, du merchandising, des tournées, etc. Et je ne suis pas d'accord lorsqu'on dit que le streaming est une mauvaise chose parce que dans une période comme celle-ci, avec ce que nous vivons actuellement, un groupe qui sort un album maintenant et qu'admettons chacun de ses fans l'achètent, bien ils ne vont que se le procurer une fois. Par contre, si le même nombre de fans commence à streamer l'album, combien de fois est ce que chacun d'eux va écouter les chanson ? Si on compare le nombre de fois où je vais écouter un album de Whitin Temptation et le nombre de fois où je vais le streamer, le groupe va gagner plus d'argent si je le streame un million de fois que si je j'écoute un million de fois le CD que j'ai acheté une fois. Je sais pas si c'est clair.

Oui, cela fait du sens. En plus, nous réalisons, nous, le commun des mortels qui veut vraiment encourager le plus grand nombre de ses artistes préférés, qu'à un certain moment, nous ne pouvons pas acheter tous les albums, contrairement à ce qui est possible de faire sur une plateforme de streaming. De cette façon, on va découvrir un paquet d'artistes que nous n'aurions pas connus s'il avait fallu acheter chaque album, un exemplaire à la fois.
Oui, et on bénéficie beaucoup des playlists également. Par exemple, AD INFINITUM, qui a été ajouté sur plusieurs playlist officielles et grâce à cela, une panoplie de gens nous ont découvert et je suis hyper contente que ce soit passé comme ça. En tout cas, personnellement, je suis très contente qu'on puisse compter sur le streaming parce que c'est quelque chose qui va rester pour plusieurs années. Je ne sais pas où nous en serons dans 10 ans, par exemple, mais notre album sera toujours sur Spotify au cours de cette période et les gens vont continuer de le streamer, contrairement aux personnes qu'ils l'auront acheté, qui pourront le jouer à la maison mais qui l'auront payé qu'une seule fois. Donc, il y aura de plus en plus de gens qui vont le découvrir, c'est l'effet boule de neige, et les gens qui vont continuer de le streamer, bien, c'est un revenu qui, tant que la plateforme existera, continuera de fonctionner.

Franchement, je me répète et je sonne comme un vieux vinyle qui saute, mais c'est très intéressant comme point de vue. Justement, je voudrais parler un peu musique puisque le temps file. J'ai la chance, de par ma contribution avec French Metal, le webzine, d'entendre les albums d'avance et bon, j'ai eu la chance et j'ai mis un peu de pression également sur mon éditeur pour faire la critique de l'album acoustique que vous allez sortir le 4 Décembre. Donc sans nécessairement tout de suite en faire la promotion et en discuter en long et en large immédiatement puisqu'il n'est pas encore sorti, j'aimerais premièrement vous féliciter pour le travail qui a été fait sur cet album-là, c'est considérable parce que des fois, il y a des gens qui vont sortir des pièces acoustiques où l'on sent que c'est seulement "on enlève la distorsion et on joue avec des guitares" mais dans ce cas-ci, j'ai écouté l'album en boucle. Cet album me hante sincèrement depuis que je l'ai en main. Le travail d'arrangements est fantastique. Comment vous est venue cette idée de refaire l'album au complet en version acoustique ?
Alors, au début de l'été ou peut-être à la fin du printemps, on s'est rendu compte que on ne savait pas si on allait pouvoir jouer sur scène de toute l'année. On s'est dit peut-être que tous les shows vont être annulées. On aura sorti un album avec très peu de promotion derrière alors on a décidé non seulement de faire plus de vidéos, mais aussi de filmer un show complet pour que les gens puissent nous voir sur scène. Et suite aux bons retours par rapport aux deux chansons acoustiques qu'on a sorti comme chansons bonus sur le premier on s'est dit que ça pourrait être une piste à explorer et que cela pourrait être quelque chose de sympa, soit pour l'été ou pour Noël. Les gens qui ont apprécié ces chansons en version électrique et ceux qui ont apprécié les deux versions acoustiques qu'on a déjà sorties seront probablement contents d'entendre quelque chose de nouveau. On a vraiment voulu faire un travail supplémentaire sur les guitares, enfin plus ou moins sur tous les instruments, mais surtout sur les guitares, donc la grosse part du travail a été faite par Adrien. Parce qu'on ne voulait pas faire les mêmes chansons, seulement sans la distorsion, comme on le mentionnait plus tôt. On voulait vraiment créer quelque chose de nouveau pour qu'il y ait une différence, une nouvelle identité pour chaque chanson.



C'est remarquable et je conseillerais aux gens qui vont écouter l'album à sa sortie de peut-être faire comme moi. Je me suis amusé à me créer une playlist, puis j'ai mis chaque pièce, l'une à la suite de l'autre. La version heavy et sa version acoustique. Du coup, c'est vraiment magique d'entendre les arrangements. On reconnaît bien entendu les chansons, puis, en même temps, c'est carrément comme de nouvelles pièces. En tout cas, sans paraître non objectif ou trop enthousiaste, je réitère mes félicitations à vous tous et toutes parce que c'est franchement un album qui s'écoute à part entière. On ne le sent pas comme un simple extra. L'album porte bien son nom, "Revisited".
C'est génial, merci beaucoup. J'espère que les fans de metal l'accueilleront tout aussi bien.

Je crois que oui, je parle pour moi, mais je pense que les amateurs de metal ont l'esprit ouvert, contrairement à ce que certains pourraient penser. En fait je dirais que l'on a l'esprit plus ouvert que les amateurs d'autres styles de musique qui sont souvent très ancrés dans un seul et unique genre. C'est une question d'émotion également quand on parle de musique heavy metal, avec les growl et l'agressivité, etc. Je pense que des fois par contre on a besoin d'une petite pause parce que certains style de metal sont plutôt difficiles à digérer. Maintenant, je lance cela dans l'univers, je prends la balle au bond. Peut-être que si cela est possible à la sortie de l'album acoustique ou peu après, on pourrait rediscuter ensemble de cet album-là. Ce serait un honneur pour moi d'en discuter. J'ai eu la chance de faire la critique du premier album et c'est vraiment une année très fertile pour les groupes de metal symphonique. Je considère d'ailleurs qu'Ad Infinitum fait partie du top 3 cette année.
Merci beaucoup.

J'aimerais te poser une dernière question. Avec la pandémie, les spectacles qui sont annulés et toutes les activités que les groupes de musique ne peuvent pas réaliser, en tant que chanteuse, puisque ta voix est ton instrument, quelle est ta routine pour t'assurer de la maintenir en santé ?
Actuellement, comme on est en train de composer le deuxième album, je chante assez régulièrement et j'ai d'autres petits projets ici et là qui me permettent de m'entraîner, par exemple. Récemment, j'ai enregistré quelque chose pour ma page Patreon qui m'a beaucoup challengée, et j'ai toujours des petits projets ici et là, soit personnels, soit pour d'autres personnes qui me permettent de rester en forme vocalement. Et puis, je m'entraîne aussi. Je fais du sport pour aussi rester en forme physiquement en prévision du grand retour.

En effet, je regardais des vidéos de toi en performance et tu te donnes vraiment intensément sur scène.
Je te remercie infiniment de ce temps que tu m'as accordé.

Merci à toi, c'était bien sympa. Je te lance donc l'invitation après le 4 Décembre pour discuter de l'album acoustique
Avec grand plaisir.


Le site officiel : www.adinfinitumofficial.com