Le groupe
Biographie :

Unbounded Terror est un groupe de death metal espagnol formé en 1991 et actuellement composé de : Vicente Payá (guitare, chant / Golgotha, Yskelgroth, Unwom, ex-Holycide, ex-Kocsis, ex-Lucifer), Andrew Spinosa (basse, chant / In War, ex-Goreinhaled), Jaume Porta (batterie) et Juan (guitare). Unbounded Terror sort premier album, "Nest Of Affliction", en 1992 chez Drowned Productions, suivi de "Faith In Chaos" en Janvier 2020 chez Xtreem Music.

Discographie :

1992 : "Nest Of Affliction"
2020 : "Faith In Chaos"


La chronique


Créé en Espagne en 1990, Unbounded Terror peut se vanter d’être l’un des premiers groupes de death metal du pays. Officiant pendant une année sous le nom de Putrefact Monstrosity, il change de nom en 1991 pour finalement… eh bien s’arrêter en 1993 après un album, un split et quelques démos. Mais le guitariste Vicente Payá (guitare / chant, Golgotha, Yskelgroth, ex-Holycide) relance le projet en 2019. C’est avec Andrew Spinosa (basse / chant, In War, Golgotha, ex-Goreinhaled), Jaume Porta (batterie) et Juan (guitare, Golgotha) que le guitariste crée "Faith In Chaos", le deuxième album de la formation. Soyez prêts.

L’album démarre avec "Faith In Chaos", une courte introduction silencieuse, qui amène finalement un son effrayant et qui nous lance directement sur "Hiding From The Light". Du death metal dissonant et épais, des riffs violents et qui tirent également sur des harmoniques tranchantes avant un refrain plus mélodique. Et la qualité du son n’était pas un hasard, puisque "Silent Soul" et son blast ravageur prend la suite. Des hurlements puissants surplombent des riffs gras parfaitement mixés, et quelques harmoniques plus planantes se glissent dans ces riffs rapides. Le tempo ralentit pour la pachydermique Insidious, qui finira par relancer de la double croche de temps à autres, mais c’est bel et bien le palm mute qui nous écrase petit à petit.

On part dans les influences thrash avec l’énergique "Destroyed From Within", et force est de constater que malgré les tonalités enjouées, le groupe reste efficace ! Un break original, qui relance rapidement les riffs bourrés d’harmoniques, et ce sera probablement devant un pit mouvementé que le groupe jouera ! On repart dans ces sonorités sombres et angoissantes pour "They Will Come From The Pain", un morceau qui se focalise sur un jeu de guitare très complémentaire pour séduire, ainsi qu’un solo planant. Les autres instruments tiennent parfaitement la rythmique, et nous emmènent jusqu’à "Hated In Hell". Des harmoniques similaires, la même énergie, la même violence… l’enchaînement est parfait. Quelques accélérations, des hurlements tout aussi annonciateurs d’apocalypse, le groupe sait ce qu’il fait.

La fin de l’album se dessine lentement avec l’introduction à la basse vrombissante de "The Destroyers Of Hope", qui piocherait presque dans le black metal par moments, mais c’est une grosse base death old school qui nous piétine peu à peu. Et si vous pensiez avoir du répit, alors vous vous trompez. "Engulfed By The Gods" prend la suite, et la rythmique continue de matraquer son auditeur. Ponctué de petites accélérations, le titre a tout pour devenir un des fers de lance du groupe. "Through The Flesh We Will Reach Hell", le dernier morceau, sonne comme une marche vers l’apocalypse. Des riffs rapides, du blast furieux, une double pédale martiale… quelle meilleure façon de terminer un album de death metal ?

Pour son grand retour, Unbounded Terror frappe fort. "Faith In Chaos" signe à la fois le retour d’activité du groupe, mais également un excellent moyen de prouver la motivation des Espagnols. Les amateurs de la première heure aimeront, les nouveaux venus aussi… Le pari est réussi.


Matthieu
Mars 2020


Conclusion
Note : 18/20

Le site officiel : www.facebook.com/unboundedterror