Le groupe
Biographie :

Skid Row est un groupe de rock américain fondé à la fin des années 1980 et qui fut très populaire au début des années 1990. Skid Row s'est formé en 1986 à Toms River dans le New Jersey. Le line-up actuel est composé de Johnny Solinger (chant), Dave "The Snake" Sabo, Scotti Hill (guitare), Rachel Bolan (basse) et Dave Gara (batterie) ; mais le groupe est surtout connu pour son ex-chanteur, le Canadien Sebastian Bach et ses power ballads. Le groupe qui était resté inactif depuis 1995, un an avant le départ du chanteur, est revenu en 2003 avec un nouveau chanteur et l'album "ThickSkin" et un second en 2006, "Revolutions Per Minute".

Discographie :

1989 : "Skid Row"
1991 : "Slave To The Grind"
1992 : "B-Side Ourselves" (EP)
1995 : "Subhuman Race"
2003 : "ThickSkin"
2006 : "Revolutions Per Minute"
2013 : "United World Rebellion : Chapter One" (EP)


La chronique


Skid Row est un groupe de hard rock qu’on ne présente plus, ils ont vendu énormément d’albums et se sont imposés depuis 1990 comme une référence incontournable dans le domaine. La formation n’avait cependant pas donné signe de vie depuis 2006 et avait petit à petit perdu son statut de groupe "culte", mais une série d'EP's est annnoncée entre 2013 et 2014. Ici, nous parlerons du premier paru, c'est-à-dire "United World Rebellion : Chapter One" En procédant de la sorte, on peut voir clairement une démarche purement commerciale du groupe. Il aurait peut-être pu tout sortir d’un coup sous la forme d'un double album mais entrons dans le vif du sujet. "Kings Of Demolition" est un titre ravageur bien rock qui va ravir les fans de grosse guitare et de la formation en général. Les Américains veulent renouer avec leur glorieux passé dans ce début de disque. On enchaîne avec "Let's Go", une piste bien plus rapide aux accents punk, on n’a pas le temps de s’endormir, c’est court et intense, ça va droit au but et c'est efficace. Puis arrive la ballade du disque, "This Is Killing Me", on peut dire qu'elle est surprenante, drôlement réussie, digne des plus belles chansons d’Aerosmith, mais on n’atteint pas la grande qualité d’un Bon Jovi. Le souci c’est que "Get Up" arrive et fait pâle figure après ce début de galette réussi, notamment à cause de sa non-originalité. "Stitches" met fin à cet EP de façon dynamique et entraînante, une bonne conclusion. Malgré que l’âge d’or du groupe soit loin derrière, cet EP est tout de même bon, il faut l’écouter, il va consoler les fans du groupe qui l'avaient abandonné en cours de route. Néanmoins, ce premier volet est très classique et ne révolutionnera pas le genre.


Joe D Suffer
Juillet 2013


Conclusion
Note : 13/20

Le site officiel : www.skidrow.com