Le groupe
Biographie :

Savage Master est un groupe de heavy metal américain formé en 2013 et actuellement composé de : Stacey Peak (chant), Adam Neal (guitare), Larry Myers (guitare) et Eric McManus (batterie). Savage Master sort son premier album "Mask Of The Devil" en Octobre 2014 chez Skol Records.

Discographie :

2014 : "Mask Of The Devil"


La chronique


Récemment découvert sur Internet, Savage Master a tout de suite attiré mon attention avec son heavy metal old school. Formé aux USA en Octobre 2013 par Adam Neal (The Hookers, Dragon's Kiss), ainsi que la sublime Stacey "Savage" Peak, le groupe a su créer la sensation ainsi qu'une petite fan base sur Internet. L'album peine à sortir car le groupe était dans l'optique de sortir un CD autoproduit jusqu'à ce que Skol Records déniche ce groupe des sentiers battus.

Concrètement qu'est-ce que ça vaut ? Ne vous attendez pas à du nouveau, là n'est pas le but, au contraire, ils poussent le revival jusqu'au bout, emmenés par une Stacey habillée (qui est un bien grand mot) de cuir. 8 titres, c'est ce que nous propose Savage Master pour ce premier album, autant dire que c'est court, très court, en effet 29 minutes pour convaincre n'est pas une mince affaire. De mon côté, j'ai évidemment tout de suite accroché, mais suis resté sur ma faim car finalement j'attendais sûrement des titres un peu plus longs ou quelques morceaux en plus. On en redemande quand c'est bon, évidemment...

Ce qui est intéressant dans leur musique et ce dès le début avec "Blood On The Rose", c'est leur mid-tempo constant, tout en ayant une réelle puissance. Heavy metal authentique oblige, on n'est pas là pour pousser le son ou le compresser, l'album même si bien enregistré, s'apparentera plus à un son "live", le groupe veut être direct et sans artifices sonores, pour un rendu bluffant. Au fil des titres "The Mystifying Oracle", "Mask Of The Devil", "Mary The Wolf", on prend plaisir à se focaliser sur la capacité vocale de Stacey qui me fera penser à un mix de la voix de James Hetfield dans "Kill'Em All" et de Kim La Chance dans "Made In Hawaii", tout en ayant un grain et un timbre de voix si spéciaux, est-ce que Stacey, hormis son physique avantageux, ne serait pas en passe de devenir la face originale du groupe, celle qui crée l'identité ? Ne faisons pas des conclusions hâtives, mais hâtons-nous d'écouter ce que le groupe nous proposera plus tard.

Le titre "The Ripper In Black" est probablement le futur morceau fédérateur du groupe, qui d'ailleurs fait office de single et d'avant-goût de l'album sur Internet, autant dire qu'ils ne l'ont pas choisi pour rien. Avec cette fougue et ce riff imparable, Savage Master connaît les recettes de grand-mère et sait l'exécuter à laperfection. En bref, cet album malgré sa durée, est un pur bijou de heavy metal à la gloire du old school avec cette envie de faire perdurer le "true heavy metal", gardons la foi, gardons notre heavy metal traditionnel ! Espérons que les oreilles européennes seront attentives à Savage Master afin qu'ils puissent poser leurs valises sur notre continent pour une tournée.


Motörbunny
Octobre 2014


Conclusion
Note : 18/20

Le site officiel : www.facebook.com/savagemaster666