Le groupe
Biographie :

Minas Morgul est un groupe de pagan black metal allemand formé en 1997 et actuellement composé de : Berserk (batterie), Saule (guitare), Jen (clavier / ex-Menhir, ex-Mytherine, ex-Nattaravnur, ex-Underest), Janko Jentsch (basse / ex-Riger), Robse (chant / Equilibrium, Vrankenvorde, ex-A Leap into Dark) et Haffi (guitare). Minas Morgul sort son premier album, "Schwertzeit", en Novembre 2002 chez Aural Attack Productions, suivi de "Todesschwadron Ost" en Décembre 2006 chez Black Attakk Records, de "Aus Blut gemacht" en Décembre 2007 chez Heiden Klangwerke, de "Eisengott" en Octobre 2009, de "Ära" en Septembre 2012 chez Black Skull Records, de "Kult" en Décembre 2017 chez Trollzorn Records, et de "Heimkehr" en Avril 2021.

Discographie :

2000 : "Das dunkle Reich des Paganlords" (EP)
2002 : "Schwertzeit"
2006 : "Todesschwadron Ost"
2007 : "Aus Blut gemacht"
2009 : "Eisengott"
2012 : "Ära"
2017 : "Kult"
2021 : "Heimkehr"


La chronique


Minas Morgul apparaît à nouveau. Créé en Allemagne en 1997 par Berserk (batterie) et Saule (guitare), le groupe connaît des changements de line-up et des sorties d’albums, acquérant une réputation underground. Jen (claviers, ex-Menhir) rejoint le groupe en 2015, puis Janko Jentsch (basse, ex-Riger) et Robse (chant, Equilibrium, ex-Mallevs Maleficarvm) viennent grossir les rangs en 2018 avant l’arrivée d’Haffi (guitare) en 2019. Ensemble, ils composent et enregistrent "Heimkehr", le septième album du groupe.

Signé chez Trollzorn Records depuis quelques années déjà, le groupe nous propose un black metal aux influences pagan dont les portes nous sont ouvertes par "Prolog: Sturm Aus Ost". Une douce mais sombre introduction qui devient de plus en plus épique jusqu’à "Heimkehr", le titre éponyme. Puissance, sonorités épiques et hurlements bestiaux font partie de ce titre massif chanté en allemand, qui révèle immédiatement ses influences lourdes et violentes, tout comme "Niedergang". La composition propose des leads incisifs et agressifs, sublimés par des claviers mystiques qui imposent parfois une lenteur majestueuse qui sied aux hurlements et à la batterie. "Stein Um Stein" nous offre une mélancolie sombre qui s’inspire du black metal old school aux sonorités malsaines et vicieuses, mais également des passages solides et agressifs, tout comme "Teufel" et son ambiance aérienne oppressante.

"Weltenfall" propose une douce introduction au son clair avant de renouer avec cette rage ancestrale et saturée, qui se transforme en une course épique encadrée par des riffs effrénés, des hurlements puissants et une rythmique solide, à l’inverse de l’impénétrable et morbide "Totenschiff" dont la rapidité et les choeurs ne font qu’accentuer cette oppression. Le groupe nous offre des sonorités old school très efficaces avec ce morceau, puis "V.F." revient dans des tonalités majestueuses et plus modernes aux racines groovy afin de nous dévoiler violence et agressivité. Le contraste est saisissant, et sera tout aussi impressionnant sur "Dein Erwachen", un titre aérien composé d’harmoniques dissonantes et de choeurs mystiques. Le titre est plutôt accessible et revient aux bases de ce mélange prenant, puis s’achève avec "Epilog: Tiefe Narben", un final ambiant et oppressant sur lequel quelques murmures nous parviennent depuis un brouillard musical impénétrable.

Minas Morgul nous propose un retour aux sources, entre black metal old school et folk prenant. Ceux qui parlent allemand comprendront immédiatement la signification de "Heimkehr", alors que les autres l’apprendront progressivement.


Matthieu
Mai 2021


Conclusion
Note : 17/20

Le site officiel : www.facebook.com/minasmorgul