Le groupe
Biographie :

Körgull The Exterminator est un groupe de thrash / black metal espagnol formé en 2004 et actuellement composé de : Joe Bastard (batterie / Akerbeltz, ex-Beheaded Lamb, ex-Harridan), Mark Wild (guitare / ex-Infektor, ex-Graveyard, ex-Insulters), Lilith Necrobitch (chant / Spectre, ex-Beheaded Lamb, ex-Harridan, ex-Akerbeltz), Javi Bastard (basse / Apologoethia, Dawn Ov Hate, Graveyard, Krossfyre, Spectre, Teitanblood, ex-Heavenshore, ex-Lux Divina, ex-Terrorspawn, ex-Of Darkness, ex-Wölfhead, ex-The Bleeding Sun, ex-Solitude), Ghorth (guitare / Decapitated Christ, ex-Onirophagus, ex-Shemhamphorash). Körgull The Exterminator sort son premier album, "Dogs Of War", en Avril 2009 chez Xtreem Music, suivi de "War Of The Voivodes" en Septembre 2010, de "Metal Fist Destroyer" en Mai 2013 chez Demonhood Productions, de "Reborn From The Ashes" en Novembre 2015 chez Ván Records, et de "Sharpen Your Spikes" en Septembre 2020 chez Xtreem Music.

Discographie :

2009 : "Dogs Of War"
2010 : "War Of The Voivodes"
2013 : "Metal Fist Destroyer"
2015 : "Reborn From The Ashes"
2018 : "A Sang I Fetge" (EP)
2020 : "Sharpen Your Spikes"


La chronique


Si le nom de Körgull The Exterminator vous rappelle un morceau de Voivod, c'est tout à fait normal puisque c'est une des principales influences de ces Espagnols. Et comme ce nom l'indique, c'est surtout des deux premiers albums que le groupe s'inspire avec une sorte de black / thrash primitif, bestial et crasseux qui ne s'embarasse ni de finesse ni de pitié. "Sharpen Your Spikes" est donc le cinquième album du groupe et ce titre montre d'entrée de jeu que ces fous furieux n'ont pas décidé de se calmer !

Ne vous fiez pas à l'intro acoustique aux accents presque celtiques qui ouvre l'album, Körgull The Exterminator porte bien son nom et n'est pas là pour enfiler des perles, ce sont plutôt vos tympans qu'ils vont enfiler avec une lame bien rouillée de préférence. "Porphecy Of Black Blood" débarque de façon barbare en balançant les blasts tout de suite et en posant des riffs tranchants comme des lames de rasoir rappelant les bons vieux groupes de black / thrash des années 80. Lilith Necrobitch ne fait pas semblant et délivre toujours ses vocaux vicieux et teigneux au micro histoire de rajouter encore une bonne dose d'agressivité et de folie à une musique qui n'en manque pas. La plupart des morceaux n'hésitent pas à aller vers les cinq minutes et "Sharpen Your Spikes" se montre donc assez intense d'autant que le pilonnage est constant. Le groupe ne nous laisse jamais le temps de respirer et nous attaque non stop pendant trois bons quarts d'heure qui vont tester votre endurance à la douleur. Si le groupe évolue avec son temps au niveau de la production avec un son sale mais suffisamment puissant pour ne pas sonner daté, il n'a pas cédé pour autant aux sirènes de la modernité et de la retouche en tous genres. On entend donc sur quelques passages que tout le monde n'est pas forcément dans le temps et qu'il y a une certaine confusion rythmique qui en découle mais disons que cela participe à la sauvagerie et l'authenticité de la bête. En dehors de ces quelques petits pains, il faut dire que ce nouvel album est très efficace, les riffs respirent l'amour du thrash et le groupe connaît suffisamment ses classiques pour envoyer la sauce.

Sur le morceau-titre on peut aussi entendre une sauvagerie et un côté démoniaque qui rappelle un peu les premiers Slayer ou même le premier Sodom, deux autres spécialistes de la finesse et des ambiances feutrées. En tout cas, si le thrash peut se montrer assez rapidement linéaire, surtout sur des morceaux de cinq minutes, il n'en est rien sur "Sharpen Your Spikes". Malgré la relative longueur des morceaux, Körgull The Exterminator réussit à dynamiser ses morceaux et à placer des passages plus lourds là où il faut pour que tout ça ne devienne jamais ennuyeux. L'intensité et la sauvagerie de l'ensemble contribue aussi à maintenir l'intérêt et on sent l'amour de cette scène à chaque minute de ce nouvel album. L'entame de "Firing Squad" montre quelques influences heavy dans ses mélodies et reste un des seuls morceaux à calmer le jeu ne serait-ce que temporairement, une courte respiration bienvenue avant de repartir dans une sauvagerie sans retenue. "A Black Bird Is Always A Warning" ferme l'album sur un tempo un peu moins bourrin et met du coup les influences black du groupe en avant avec ces riffs épiques et plus froids. Le groupe en profite d'ailleurs pour en faire une petite brique de sept minutes et laisser un peu plus de place à des ambiances guerrières. On reste dans la baston mais cela change un peu du passage à tabac continu que constitue le reste de l'album et sur ce coup, Körgull The Exterminator prend presque des airs de Deströyer 666 ce qui n'est pas pour me déplaire.

Un nouvel album tout aussi efficace, sauvage et brutal que ses prédécesseurs qui montre que le groupe en a sous le pied et qu'il n'est pas près de lâcher les armes. "Sharpen Your Spikes" porte bien son nom et résonne comme un appel à la baston générale sur fond de black / thrash destructeur et sans pitié.


Murderworks
Janvier 2021


Conclusion
Note : 15/20

Le site officiel : www.facebook.com/korgulltheexterminatoraxethrash