Le groupe
Biographie :

General Lee est mort, vive Junon ! Après quatre années de hiatus, le post-hardcore de General Lee renaît avec Junon. Junon comme la déesse protectrice de Rome, mais surtout en référence à l’un des premiers titres composé par le groupe en 2003 (et présent sur "The Sinister Menace"). Le "premier"jet du groupe prend la forme d’un EP quatre titres, "The Shadows Lenghten", disponible le 9 Février 2021 en digital.

Discographie :

2021 : "The Shadows Lenghten" (EP)


La chronique


Avant même d’écouter la musique, celui qui connaît bien son sujet est susceptible de deviner que derrière Junon se cachent les mecs de General Lee. L’artwork de "The Shadows Lenghten" me rappelle inévitablement celui de "Hannibal Ad Portas" et même un peu celui de "Roads".

Retour à la case départ ? Pas tout à fait puisque Junon baigne tout autant dans un mélange de post-hardcore et rock mais effectivement avec un souffle nouveau. Néanmoins, c’est accompagné d’un EP autoproduit que le groupe vient secouer de nouveau nos oreilles, j’en ai encore les lobes qui frisent. Pour illustrer ce retour, quatre titres et vingt minutes de musique. Les repères sont là et le plaisir immédiat. L’enregistrement est léché, aussi agréable dans les parties violentes que dans les mélodies qui viennent casser toute cette hargne car oui, Junon va un peu plus loin que General Lee dans les contrastes à l’image du single "Carcosa" sorti en Décembre dernier. Le chant également s’illustre dans des exercices plus variés et totalement maîtrisés.

Au final, tu as envie de me dire que Junon n’est que la suite logique de General Lee. Musicalement je suis assez d’accord car une fois de plus ces mecs impressionnent par leur créativité, leur capacité à se renouveler et aller toujours plus loin dans leur art. Il existe toutefois une différence fondamentale et elle concerne l’inspiration, tout droit tirée de la littérature fantastique dans sa facette la plus sombre, mêlée "au combat perpétuel de la planète Terre face aux attaques répétées de ces hôtes". Sans aller jusqu’à dire que le groupe est devenu engagé, il cherche à véhiculer des idées qu’une bonne partie d’entre nous partage, l’amour de la Terre face au désastre que nous autres humains représentons pour elle tel un cancer. C’est là où la musique du groupe vise juste, partagée entre la violence du quotidien, de l’actualité, la destruction à grande vitesse de la Terre qui elle, ne véhicule que poésie, douceur et vie.

Me vient alors cette question : pourquoi Junon, protectrice du mariage et de la fécondité ? Quand on sait que la sur-population de notre belle planète représente le premier facteur de sa destruction ?


Kévin
Février 2021


Conclusion
Note : 18/20

Le site officiel : www.facebook.com/wearejunon