Le groupe
Biographie :

Go Ahead And Die est un groupe de groove / thrash / death metal américain formé en 2020 et actuellement composé de : Zach Coleman (batterie / Black Curse, Dominion, Khemmis, Dagon, ex-Vasaeleth, ex-Maliblis, Aat), Max Cavalera (chant, guitare / Cavalera Conspiracy, Killer Be Killed, Soulfly, ex-Guerrilha, ex-Nailbomb, Max & Iggor Cavalera, Metal All Stars, ex-Sepultura) et Igor Amadeus Cavalera (chant, guitare, basse / Healing Magic, Lody Kong, ex-Mold Breaker). Go Ahead And Die sort son premier album, "Go Ahead and Die", en Juin 2021 chez Nuclear Blast.

Discographie :

2021 : "Go Ahead and Die"


La chronique


Premier album pour Go Ahead And Die ! Créé en 2020 par l’hyperactif musical Max Cavalera (guitare / chant, Cavalera Conspiracy, Killer Be Killed, Soulfly, ex-Nailbomb, ex-Sepultura…) et son fils Igor Amadeus Cavalera (basse / guitare / chant, Healing Magic, Lody Kong), le groupe recrute Zach Coleman (batterie, Khemmis, Dagon, Black Curse, Aat) et compose "Go Ahead and Die".

D’où vient le nom du groupe ? D’une traduction littérale d’une insulte en japonais. Ca vous met dans l’ambiance, n’est-ce pas ? Parfait, car le groove / thrash / death du groupe ne va pas vous ménager, à commencer par "Truckload Full Of Bodies", un morceau énergique sur lequel on découvre (ou redécouvre pour les amateurs de Soulfly) le duo vocal Cavalera tout en remuant le crâne. "Toxic Freedom" propose des influences punk sombres et vindicatives tout en promettant de beaux mouvements de foule, alors qu’"I.C.E. Cage" nous laisse penser que la fosse ne tiendra pas en place ! Dissonance et énergie brute se donnent rendez-vous sur "Isolated Desolated", un morceau assez lourd et dérangeant, puis "Prophets Prey" nous replacera dans une optique de mosh pit sévère sous une avalanche de batterie et de saturation.

On continue avec "Punisher", un morceau très brutal et énergique qui laisse les influences thrash et l’esprit punk s’exprimer avant de nous écraser avec cette partie finale, puis "El Cuco" ralentit le tempo pour un mélange sonore assez surprenant et parfois inquiétant. "G.A.A.D." nous propose une sorte de compromis entre noirceur et dissonance tout en conservant ces patterns énergiques, puis "Worth Less Than Piss" nous fait revenir dans l’énergie brute et désordonnée d’un thrash / groove brut. La fin de l’album se dessine avec "(In The) Slaughterline MFi T", un titre qui mélange énergie et retenue pour finalement offrir un solo perçant sur la fin, puis la longue "Roadkill" viendra clore l’album avec l’une des compositions les moins accessibles de cet album, qui reste tout de même accrocheuse quand on aime cet univers.

Sans surprise, "Go Ahead and Die" est un album de qualité. Mais qui pouvait douter de Go Ahead And Die sachant qu’il y avait des Cavalera aux manettes ? Assez différent tout en restant similaire au reste de l’oeuvre des membres, c’est une valeur sûre.


Matthieu
Juin 2021


Conclusion
Note : 16/20

Le site officiel : www.facebook.com/goaheadanddieband