Le groupe
Biographie :

Frozen Crown est un groupe de power metal italien formé en 2017 et actuellement composé de : Federico Mondelli (clavier, guitare, chant / Dirty Rain), Giada "Jade" Etro (chant / Ashes You Leave, ex-Tystnaden), Francesco Zof (basse / StoryTime), Niso Tomasini (batterie / Droonkey, Lighthouse, Nuclear Winter) et Fabiola “Sheena” Bellomo (guitare / Inira, ex-Manam, ex-Ulcus, ex-Blades Rampage, ex-Outsiders, ex-The Rabbit Revolution). Frozen Crown sort son premier album, "The Fallen King", en Février 2018 chez Scarlet Records, suivi de "Crowned In Frost" en Mars 2019, et de "Winterbane" en Avril 2021.

Discographie :

2018 : "The Fallen King"
2019 : "Crowned In Frost"
2021 : "Winterbane"


Les chroniques


"Winterbane"
Note : 16/20

Les Italiens (à part gagner l’Euro 2020) sont renommés pour être une force majeure du power metal. Il n’y a qu’à penser aux Rhapsody, Labyrinth et autre Secret Sphere pour confirmer leur suprématie. Bien que les plus grands du genre venant de cette contrée aient connu leur lot de hauts et de bas durant leur carrière, l’on peut tout de même compter sur la relève pour porter bien haut le flambeau.

Frozen Crown fait donc partie de cette dite relève. Formé en 2017, le groupe présente avec "Winterbane" son troisième album complet en carrière. Là où le précédent "Crowned In Frost" s’alignait dans la pure tradition power metal italo-suédo-finlandais, "Winterbane" se distingue par son approche plus metal traditionnel, sorte d’amalgame entre HammerFall et Primal Fear. Cela ne veut pas dire pour autant que le groupe ne sait pas se laisser aller dans des pièces déjantées et rapides à souhait comme la frénétique "Far Beyond", démontrant du même coup le talent des deux guitaristes de la formation, sans oublier la performance vocale de Giada ‘’Jade’’ Etro, rappelant au passage la plus qu’excellente Brittney Slayes d’Unleash The Archers. Etro possède une puissance vocale enviable et ne lésine jamais sur les envolés mélodiques.

Sous une production incisive et directe, "Winterbane" se veut fort agréable à l’oreille. Le dynamisme de l’album et sa variété garde l’auditeur en alerte. Autant le groupe se plaira à proposer des pièces purement traditionnelles, autant, il n’aura aucun remord à s’aventurer dans des moments plus techniques. Et que dire lorsque les growls s’invitent dans "Crown Eternal" ? Nul va sans dire que le futur du power metal italien est entre bonnes mains avec Frozen Crown.


Mathieu
Juillet 2021




"Crowned In Frost"
Note : 17/20

Pour la petite histoire, ceux qui me lisent assidument (j’aime imaginer que j’ai un lectorat à tout casser…) savent que je viens tout d’abord du monde du power metal. Étant québécois et ayant grandi avec le metal américain, l’arrivée du grunge dans les années 1990 m’avait fait délaisser le metal. C’est seulement six ans plus tard qu’un ami allait enfoncer dans mes oreilles (avouez que vous avez eu chaud quelques secondes…) les Stratovarius, Angra, Helloween et Blind Guardian, et que j’allais découvrir que le metal européen était plus vivant que jamais.

J’ai toujours eu un faible pour le power metal italien en particulier. Sa rapidité et son côté ultra mélodique avec à l’appui des chanteurs à la voix stratosphérique m’ont toujours accroché. J’arrivais même à en oublier le côté racoleur. Aujourd’hui, j’apprécie encore ce genre, quoique moins qu’auparavant, et pourtant, lorsque vient le temps de poser l’oreille sur un nouveau groupe italien, je suis toujours très curieux.

Nous arrive donc, avec son deuxième album, la bande de Frozen Crown. Et clairement, ils sont en mission. L’espace power metal mélodique est surpeuplé et se démarquer aujourd’hui témoigne d’un défi colossal. L’album a beau s’intituler "Crowned In Frost", clairement la formation italienne n’entend pas rester de glace. Contrairement à bien des albums dont j’ai eu à faire la critique, et qui sont retournés dans l’oubli, je me vois clairement retourner à Frozen Crown, que j’ai adopté dès la première écoute. Il y a dans leur musique tout ce que j’aime d’un bon album de power metal : guitares et claviers ultra rapides, voix féminine puissante et mélodieuse, refrains accrocheurs et section rythmique endiablée.

Le power metal ne se réinvente peut-être pas à la même vitesse que d’autres styles, et l’incorporation d'autres courants moins typiques à la sauce mélodique n’a rien de nouveau non plus. Cependant, si vous êtes peu attentifs lors de l’écoute de "Crowned In Frost", ne soyez pas surpris si vous pensez que Children Of Bodom a pris le contrôle de vos écouteurs tant l’introduction de "Winterfall" vous fera croire immédiatement que vous avez affaire à la bande à Laiho. Ce côté death / thrash se retrouve tout au long de l’album, et n’en déplaise aux puristes, cela donne un petit côté "énervé" et un sentiment d’urgence pas du tout déplaisant.

Chaque fois que je crois le power metal en perte de vitesse, sans possibilité de se renouveler, arrive une formation comme Frozen Crown, et du coup, tous les espoirs sont permis.


Mathieu
Juin 2019


Conclusion
Le site officiel : www.facebook.com/frozencrownofficial