Le groupe
Biographie :

F.K.Ü. a été fondé en 1987 en Suède. En ce temps-là, les membres étaient fans de S.O.D. et le groupe ne fait que quelques jams par-ci, par-là. Ce n'est qu'en 1997 en rencontrant une mec appelé Larry que le groupe décide de sortir une demo en 1998, "Beware Of The Evil Underwear". En 1999, le groupe de horror metal passe 9 jours dans les studios Dugout pour enregistrer "Metal Moshing Mad". En 2004, F.K.Ü. réalise que le monde a encore besoin de lui et enregistre "Sometimes They Come Back... To Mosh", toujours ancré dans le thrash des années 80 et dans les films d'horreurs. A l'été 2009, le groupe sort son troisième effort "Where Moshers Dwell" et embarque ensuit pour quelques festivals. "4: Rise Of The Mosh Mongers" sort en Avril 2013 chez Napalm Records.

Discographie :

1999 : "Metal Moshing Mad"
2005 : "Sometimes They Come Back... To Mosh"
2009 : "Where Moshers Dwell"
2013 : "4: Rise Of The Mosh Mongers"


La chronique


F.K.Ü. est un groupe suédois qui, l'air de rien, fait son petit bonhomme de chemin depuis 1987, quand même ! Au fait, ça veut dire quoi F.K.Ü. ? Freddy Krueger’s Underwear... Le groupe fait dans le horror-metal, plus précisément du thrash old school. Après une intro assez sympa, on rentre dans le vif du sujet, du... old school comme je le disais, mais vachement old school, avec une voix heavy et tout le toutim. Est-ce qu'il est besoin, mais vraiment besoin, d'expliquer ce qu'est le thrash old school ? J'espère que non, et si jamais il fallait l'expliquer, il n'y a que deux raisons... La première est que vous êtes tombés sur cette chronique totalement par hasard et que vous n'êtes pas métalleux, la deuxième est d'être face un à métalleux qui n'y connaît que dalle en fait. Donc je n'expliquerai pas ce qu'est le thrash old school, ce serait insultant. Je dirais juste qu'au niveau technique, malgré les années au compteur, le groupe assure carrément, et même au niveau de la voix, il n'y a rien à redire. Car l'air de rien, tenir une voix dans les aigus est tout aussi difficile que dans les graves. Donc au niveau technique, c'est nickel. Maintenant musicalement, est-il encore possible d'étonner avec un style qui a été usé jusqu'à la corde ? Je ne sais pas mais en tout cas le groupe s'en fout, il joue, il fait ce qui lui plaît et même si j'ai eu un peu de mal à rentrer dedans, j'avoue qu'après quelques écoutes le charme a opéré. Les chansons sont très intéressantes et donnent envie de gentiment secouer la tête, que demander de plus ? L'album est en plus affublé d'une pochette juste sublime. La production sonore est impeccable, rien à redire non plus. Donc comme vous vous en doutez, j'ai bien apprécié cet album ! Alors ne vous privez pas !


Danivempire
Juin 2013


Conclusion
Note : 17/20

Le site officiel : www.moshoholics.com