Le groupe
Biographie :

Dead Shape Figure est un groupe de thrash / death metal finlandais formé en 2003 et actuellement composé de : Neissus (basse / ex-Selfblind), Juhani Ilari Flinck (guitare / ex-Overrun), Galzi Kallio (chant), Mohkis (batterie / ex-Overrun, ex-Spirit Disease) et Silver Ots (guitare / Shear, The Nibiruan, ex-Amoral). Après les albums "The Grand Karoshi" (2008) et "The Disease Of St. Vitus" (2010), Dead Shape Figure revient avec "Opus Victoria" en Avril 2013 sur le label Dynamic Arts Records. "Cacoëthes" sort en Juin 2018 chez Inverse Records.

Discographie :

2004 : "Tomorrow Changes Nothing" (EP)
2008 : "The Grand Karoshi"
2010 : "The Disease Of St. Vitus"
2011 : "DeVille Ride" (EP)
2013 : "Opus Victoria"
2018 : "Cacoëthes"


Les chroniques


"Cacoëthes"
Note : 16/20

Nouvelle découverte cette année pour moi avec Dead Shape Figure, un groupe finlandais qui sort son quatrième album cette année. Avec neuf morceaux (dont une introduction) pour une durée totale de trente+cinq minutes, "Cacoëthes" est un disque court et efficace qui bénéficie d'une production irréprochable.

Après une courte introduction orchestrale à la fois solennelle et grandiloquente, l'album part sur un premier morceau bien épique avec "The Last Of Bearning Beats". Avec ses mélodies de guitare, sa double pédale énergique et sa voix rugueuse, le style se situe ici à la frontière entre power metal et death mélodique. Personnellement, j'ai juste un peu de mal avec la voix death de Galzi Kallio que je ne trouve pas très belle mais le reste de la formation effectue parfaitement son job. On continue dans un registre plus heavy / power avec "Switchblade Storm", un morceau très efficace dans l'ensemble, à l'exception du refrain que je trouve assez anecdotique. On enchaîne alors sur "Bolt Of Chaos And Creation" qui est le titre le plus riche de cet album avec pas mal de sonorités différentes. On note, notamment, une bonne utilisation du chant clair sur les refrains. "Futher Loss" apporte lui aussi son petit lot d'originalité avec ses bons couplets thrashy et son refrain épique qui laisse finalement place à une petite outro orchestrale bien sentie. Ce discret retour des orchestrations présentes sur l'introduction contribue efficacement à la cohérence de l'album.

On change un peu de registre avec "Liberticide" qui propose un gothic rock simple et efficace à la Poisonblack. C'est le genre de morceau conçu pour rester en tête que j'ai tendance à trouver un peu lourdingue et répétitif. Heureusement, on se rattrape avec le très bon "Strange Light Pulsate" qui démarre sur un death mélodique sombre et haletant à la At The Gates avant de partir en vrille sur un passage beaucoup plus groovy, voire funky, avec notamment un bon petit solo de slap à la basse ! Avec seulement trois minutes au compteur, c'est un titre court, intense et audacieux qui est remarquablement bien construit et interprété. Je ne m'attarderai pas sur les deux derniers titres qui restent tous deux très cohérents avec le reste de l'album dans un style qui emprunte aussi bien au death mélodique qu'au heavy avec des guitares virtuoses toujours mises bien en avant avec, notamment, beaucoup de très bons soli.

Avec "Cacoëthes", Dead Shape Figure signe un album entraînant et diversifié qui s'écoute très facilement. Même si je n'ai clairement pas atteint le grand frisson musical, je dois reconnaître qu'il s'agit là d'une œuvre parfaitement maîtrisée et de qualité avec de nombreux points forts. Amateurs de metal mélodique, n'hésitez pas à vous pencher dessus !


Zemurion
Septembre 2018




"Opus Victoria"
Note : 17/20

Dead Shape Figure, je me souviens les avoir vus il y a un paquet d'années en tant que première partie du groupe Cradle Of Filth. J'en avais gardé un bon souvenir avec un bon death metal rentre-dedans (en même temps faire mieux que Cradle Of Filth en live, ce n'est pas très dur).

Et aujourd'hui, c'est l'occasion de découvrir ce qu'affiche au niveau musical et technique le groupe en studio. Eh bien là, je vous dis que c'est la grande classe M'sieur (ou M'dame). Ne plongeant pas dans quelque chose d’extrêmement technique, c'est avant tout l'efficacité musicale pour nous coller la patate dans laquelle le groupe nous plonge. Les riffs effectuent des enchaînements plus qu'honorables avec des rythmiques qui collent à la peau. La guitare mélodique sait parfaitement apporter son soutien et crache des solos pas piqués des vers.

Mais la mention sur laquelle le groupe mise la barre bien haut est le chant. En effet, les intonations sont plus que diversifiées (chant rauque, chant clair pouvant être autant puissant qu'entraînant) et sont parfaitement coordonnées avec la musique. Et là, c'est tout simplement un bonheur parfait, avec un réel style et une très bonne identité du groupe.

Au niveau son, l'enregistrement est très propre, d'où une qualité d'écoute non négligeable qui offrira un bien-être à vos tympans. Encore une fois, c'est un sacré groupe de death metal finlandais qui s'impose et dont on n'oubliera pas le nom de sitôt. Bon, je retourne me l'écouter, ça fait toujours du bien d'écouter du death metal authentique !


JU
Juillet 2013


Conclusion
Le site officiel : www.deadshapefigure.com