Le groupe
Biographie :

Bruit ≤ naîtt de l’envie de ses membres de tourner le dos aux majors en renouant avec un processus de création sans contraintes. A ses origines, le projet Bruit ≤ est un laboratoire sonore qui fait ses expériences en studio. Une recherche progressive qui tend sans cesse à repousser les limites des genres musicaux. Bruit ≤ se traduit par des compositions instrumentales intenses où se mélangent post-rock, éléments électroniques et arrangements classiques. Après un premier EP, "Monolith" (2018), des dates en compagnie de Shy Low, The Black Heart Rebellion, Endless Drive ou encore A Burial At Sea et un Dunk Festival, Bruit ≤ annonce son premier album, "The Machine Is Burning And Now Everyone Knows It Could Happen Again", pour Avril 2021.

Discographie :

2018 : "Monolith" (EP)
2021 : "The Machine Is Burning And Now Everyone Knows It Could Happen Again"


La chronique


L’isolement pèse lourd ? Tu hésites entre la folie et l’alcool ? Entre être un hors-la-loi ou un mort vivant ? L’écran de la télévision reste noir depuis presque un an. Tu te poses. Tu t’interroges. Comment en est-on arrivé là ? Le silence chez toi se traduit par des états méditatifs, le soleil dans le coin de l’oeil pendant que tu fixes le vide. The Machine Is Burning And Now Everyone Knows It Could Happen Again va te plonger dans un état de songe plus puissant encore.

Il s’agit là d’un conte philosophique autour de la perdition inévitable d’une civilisation imaginaire. Très honnêtement on ne peut que faire un parallèle avec l’espèce humaine et les questions que l’on se pose tous (en tout cas je l’espère), surtout à un moment où le monde de dehors fait peur, où ton propre voisin, ceux que tu croises dans la rue, ceux que tu vois à la téloche te font peur. Les infos font flipper car les nouvelles sont mauvaises, à quand au moins une bonne ?

Les titres des pistes sont assez explicites sur ce thème qui, musicalement, est bien souvent extrêmement intéressant quand il est abordé avec poésie et empathie. "Industry", le premier des quatre (longs) morceaux pose un constat, avec un texte riche de sens, que déjà les interrogations soulevées se métamorphosent avec "Renaissance". Les cordes avec beaucoup de douceur et de volupté nous emmènent avec grâce dans un sous-bois, au petit matin, quand le soleil et sa chaleur viennent doucement chauffer la rosée qui perle sur les feuilles, et réchauffe le coeur. Bruit ≤ a toute sa liberté et ça se sent, ça devrait être ça, la définition même du post-rock, la liberté absolue. Ici on baigne dans un rock presque symphonique où modernité n’est pas l’opposé de classique. Cela montre aussi que dans son engagement, le groupe n’est pas contre l’innovation, mais elle doit être censée et bienveillante. Les mots continuent de venir absorber nos oreilles sur une musique à la pression atmosphérique menaçante, comme autant de témoignages, de disparus, ceux qui auraient voulu changer les choses, fatalement réduits au silence. Deux chapitres, une histoire. Le groupe nous laisse imaginer les causes d’une telle fatalité puisqu’à priori, il en est ainsi.

La musique de Bruit ≤, sur la seconde partie, m’évoque une ambiance très humide, presque aquatique. J’entends parfois comme le chant des êtres vivants qui peuplent ce monde marin qu’on connaît si peu. Il paraît que nos aïeux en sont sortis. Cette même mer qui nous nourrit autant qu’elle nous sert de poubelle. On a réussi à créer un 7e continent fait uniquement de plastique. On mériterait d’être contraint d’habiter sur ce tas de merde. D’un côté on se sent parfois insignifiant, et de l’autre côté, on réalise que tous nos comportements à priori si anodins, cumulés à tout ceux des autres personnes de la planète, permettent de grandes choses. Malheureusement toutes tragiques. Et si on prenait un peu de hauteur, de recul sur nous, sur les autres, sur le bout de terre sur lequel on vit, tous…


Kévin
Mai 2021


Conclusion
Note : 20/20

Le site officiel : www.facebook.com/bruitofficial