Le groupe
Biographie :

Bloodphemy est un groupe de death metal hollandais formé en 2000, reformé depuis 2015, et actuellement composé de : Edwin Nederkoorn (batterie / ex-Pleurisy, ex-Khaoz, ex-Usthor, ex-Crypo), Olivier Van Der Kruijf (chant / Grindpad, ex-Departure, ex-Judgement Day), Robin Zwiep (basse / Meadows, ex-Khaoz), Arjan van Dune (guitare / Codex Mortis, ex-Usthor, ex-Funeral Whore) et Bart van Wallenberg (guitare / Neocaesar, ex-Godly Beings, ex-Bleeding Gods, ex-Endor, ex-Sinister). Bloodphemy sort son premier album, "Section 8", en autoproduction en Avril 2002, suivi de "Bloodline" en Mars 2017 chez Sleaszy Rider Records, de "In Cold Blood" en Avril 2019 chez Black Lion Records, et de "Blood Sacrifice" en Septembre 2021 chez Emanzipation Productions.

Discographie :

2002 : "Section 8"
2016 : "Blood Will Tell" (EP)
2017 : "Bloodline"
2019 : "In Cold Blood"
2021 : "Blood Sacrifice"


La chronique


Bloodphemy continue son ascension avec un quatrième album. Créé en 2002 aux Pays-Bas par Edwin Nederkoorn (batterie), le groupe sort un album en 2002 puis s’arrête jusqu’en 2015. Le line-up est sujet à changements, et c’est avec Olivier Van Der Kruijf (chant, Grindpad), Robin Zwiep (basse), Arjan van Dune (guitare, Funeral Whore) et Bart Van Wallenberg (guitare, Neocaesar, ex-Bleeding Gods, ex-Sinister) que "Blood Sacrifice" sort.

L’album démarre avec "Last Cry For Humanity", une sorte de messe solennelle qui tourne mal en guise d’introduction. Une voix possédée nous prévient que la violence est proche, puis "House Of Souls" vient nous écraser avec des riffs gras et accrocheurs. Les influences old school sont plus que présentes dans ce recueil de son brut et puissant, mais aussi dans ces harmoniques hurlantes et dans cette voix saturée, tout comme sur l’énergique "Pledge Of Allegiance", une composition où les leads entêtants règnent en maître sur une une rythmique agressive. "Sin" propose un groove morbide doublé de parties plus dissonantes, puis "Flock Of Lambs" dévoile à nouveau des sonorités religieuses pendant quelques secondes avant de renouer avec la violence pure. Le titre est assez martial tout en créant une atmosphère oppressante, puis "Revelation" propose également des tonalités effrayantes, comme ces choeurs angoissants qui se joignent à une rythmique solide pour appuyer ce contraste.

Le groupe continue avec "Conviction", une composition qui combine rapidité et sonorités grasses ponctuées par quelques breaks, puis "Bloodborne" dévoile des tonalités épiques tout en restant dans cette violence bestiale omniprésente. Le groupe accueille Marc Grewe (Insidious Disease, ex-Morgoth) sur "In Cold Blood", une composition aux mélodies lacérantes et à la force de frappe surprenante, alors que c’est l’efficacité de la rythmique qui est mise en avant sur "In Righteous Solitude". La masse sonore se pare de quelques harmoniques accrocheuses, puis "Derogated Salvation" se charge de nous dévoiler une nouvelle part de pure violence pour clore l’album avec la même rage majestueuse que lors des premiers riffs.

Entre énergie impie et riffs enragés, Bloodphemy nous propose sa vision du death metal. Un son brut, sanglant et accrocheur que l’on retrouve avec plaisir sur "Blood Sacrifice", qui sera le parfait compagnon de la rentrée !


Matthieu
Septembre 2021


Conclusion
Note : 17/20

Le site officiel : www.bloodphemy.com