Le groupe
Biographie :

Birdstone est né en 2015 d’une furieuse envie de fusionner la puissance spirituelle du blues à la richesse du rock psychédélique. Au croisement des thèmes mythologiques, de l’ésotérisme et des simples passions humaines, l’univers du trio narre les combats intérieurs de l’être humain, aussi bien que ses aspirations mystiques. A travers sa musique, Birdstone transcende la narration et invite à l’interprétation. Qu’ils soient autant matériels que spirituels, les parcours empruntés par leurs personnages s’entremêlent à la croisée des chemins. Le deuil, la solitude, le doute, la corruption mais aussi la rage et l’espoir sont autant d’impulsions et de guides d’imbrication des mélodies et des textes du trio, naviguant en permanence entre grandiloquence et intimité. Après un Ep puis un premier album, les scènes d’éminents festivals (Hellfest, Terres de Son, American Tours Festival) et de nombreuses premières parties prestigieuses, Birdstone ouvrait un nouveau cycle en enregistrant un nouvel album en Mars 2020 au moment où "l’ancien monde" s’écroulait. Un nouveau chapitre répondant au nom de "Loss" et offrant sept titres rock ouvragés avec dévotion par le trio doré.

Discographie :

2017 : "The Cage" (EP)
2019 : "Seer"
2022 : "Loss"


"Hadean Tides"


Vingt fois. Je l’ai bien écouté vingt fois. Cette voix me vide le regard, prend toute la place dans ma tête. Elle me parait familière, à tel point que je me demande dans quelle autre formation j’aurais pu l’entendre…

Mais de quoi on parle ? D’un d’album que j’ai reçu de bon matin. Que j’ai écouté direct, et ré-écouter les vingt réveils suivants. "Loss" de Birdstone est une véritable pépite dont on ne se lasse pas. J’évoque la voix en premier, dont la performance est bluffante, parfaite. Mais, évidemment, elle ne serait rien sans le solide groupe sur lequel elle repose. Un rock à la fois costaud et groovy, teinté de blues. La créativité du groupe prend en otage l’esprit, son interprétation l’emprisonne pendant un peu plus de quarante minutes. L’énergie du groupe parait inépuisable à tel point que même sur un morceau comme "Heaven", à la voix prédominante, on sent une poigne puissante et douce nous étreindre. D’une cohérence irréprochable, le disque file son chemin en nous emmenant avec lui. Aucune longueur à l’horizon, le voyage se promet plein de chemins tortueux, de chaleur lourde, de poussière, de rebondissements. On l’attend, évidemment le final, avec le titre qui porte le nom de l’album, et on n’est pas déçu. L’envolée est majestueuse.

Un petit coup de coeur encore ! La loi des séries fonctionne aussi avec le positif. Quel plaisir de se faire transporter par un groupe aussi talentueux et une musique aussi bien ficelée. Pour une fois ça sera une conclusion banale pour un album exceptionnel : va l’écouter !


Kévin
Septembre 2022


Conclusion
Note : 19/20

Le site officiel : www.birdstoneband.com