Le groupe
Biographie :

Acausal Intrusion est un groupe de death metal technique américain formé en 2020 et actuellement composé de : Cave Ritual (batterie, chant / 54R, Ange De La Mort, Bloodsick, Burial Curse, Cave, Conjuration Trance, Corpse Arise, Dragón Blanco, Draug, Eats Aids, Er Murazor, Evaporated Sores, Feral Lord, Filtheater, Flesh Configuration, Flittering, Forestfather, Gastric Phantasm, Herculean Death, Hollowed Idols, Inner Sphere, Ishimura, Kamikaze Pilots, Louching, Maggot Crown, Morgue Walker, Mountain Of Beard, Myrkridia, Obsidian Hooves, Occulsed, Oshiego, Putrefying Cadaverment, Qqgcguvhjn, Raum, Shokushu Goukan, Spawning Vats, Subterranean Birthright, Tacit Annihilation, The Breaking Wheel, The Plague Doctor, Ultima Weapon, Uzumaki, Vomitwolves, Xvart, Yzordderrex, Zombie Raiders, Scowl, ex-Immaculate Molestation, ex-Ithaqua, ex-Your End, Boiled Tongue, Confined Space, Dragunov, Homie Kisses, Old Woman With No Teeth, Popiel, Scourge Whip, ex-Cosmic Atrophy, ex-Gurthang, ex-Vixenta, ex-Bunker Buster, ex-Driven By Suffering, ex-Recovery Period, ex-S & M Party, ex-Seppuku, ex-The Men Behind The Sun, ex-The Nautilus) et Nythroth (guitare, basse, clavier, chant / Burial Curse, Feral Lord). Acausal Intrusion sort son premier album, "Nulitas", en Mai 2021 chez I, Voidhanger Records.

Discographie :

2021 : "Nulitas"


La chronique


Décidément il y a du monde qui sort chez I, Voidhanger en ce moment, cette fois c'est au tour du duo américain Acausal Intrusion de sortir son premier album "Nulitas". Un nouveau groupe certes mais pas des débutants puisque le batteur Cave Ritual (Jared Moran) est impliqué dans un nombre incalculable de groupes et projets différents. Le style pratiqué est décrit comme étant du death technique et chaotique et je dois dis que c'est plutôt conforme à ce qu'on se prend dans la tronche pendant une bonne heure.

"Corpus" fait office d'intro et pose l'ambiance pendant un peu plus de deux minutes, une ambiance évidemment poisseuse, glauque et malsaine. Les vrais morceaux sont eux bien plus longs et atteignent souvent les huit ou neuf minutes, de quoi prendre le temps de tisser sa toile et de perdre l'auditeur dans un dédale de structures tortueuses et de riffs tordus. "Transcending The Veil" nous fait une feinte avec des arpèges en son clair sombres mais pas encore trop inquiétants. On sent la tension monter progressivement et une fois la bête lâchée c'est une autre histoire, les riffs deviennent sales, les growls profonds semblent débarquer d'une autre dimension et l'ambiance prend subitement du plomb dans l'aile. On peut sentir l'influence de Gorguts pour l'aspect malsain et dissonant et la violence brute, celle d'Ulcerate aussi quand le rythme s'emballe et que l'ensemble devient vraiment technique. Sauf qu'Acausal Intrusion pousse le délire plus loin et s'approche de l'avant-gardisme tant certains passages semblent décousus, une impression volontairement entretenue pour amplifier le chaos ambiant. Le death d'Acausal Intrusion est effectivement technique et chaotique mais aussi maléfique et rampant, la violence ne se manifeste pas en permanence et ajoute une folie à ces morceaux déjà bien complexes et malades. Il y a clairement un feeling occulte sur "Nulitas", cela s'entend particulièrement sur "Nexious Shapheshifters" par exemple qui laisse entendre une voix en arrière-plan aux airs d'incantation. Comme d'habitude chez les groupes que signe ce label, peu importe le style pratiqué d'ailleurs, Acausal Intrusion produit une musique exigeante et éprouvante qui ne plaira pas à tout le monde.

On ne peut pas encore parler de groupe réellement atypique pour autant puisque les influences citées se repèrent assez facilement, mais "Nulitas" propose déjà des ambiances particulières et s'émancipe quelque peu par le biais de ce fameux feeling occulte. C'est d'ailleurs lorsqu'il appuie particulièrement là-dessus que le groupe développe vraiment sa patte, "Qabbalistic Conjoining Existence" en est un très bon exemple avec son ambiance hors du temps et ses dissonances malsaines. C'est probablement une voie que le groupe pourrait suivre à l'avenir et qui donnerait à n'en pas douter quelque chose d'encore plus personnel. Pour autant, même si les influences se sentent facilement, "Nulitas" est quand même une sacrée carte de visite et Acausal Intrusion y montre déjà un gros potentiel. D'autant plus que dans cette veine chaotique et technique il est difficile de ne pas être rapproché des géants qui sont passés par là avant, ce n'est pas imputable uniquement à ce groupe. Les quelques interludes donnent de bonnes pistes pour une future évolution aussi, "Animus" semble sortie tout droit d'un film d'horreur et pose une ambiance bien glauque. Une ambiance inquiétant et extrêmement malsaine que garde "Invocation Apprehension" au milieu de son chaos. La production concourt aussi à ce climat poisseux avec des guitares assez grasses d'un coté et une batterie bien sèche qui claque comme un fouet de l'autre, un mélange qui colle bien au style et qui rend le tout suffisamment clair. Une bonne chose vu le nombre de changements de rythmes et la technicité de l'ensemble, ça évite que le côté chaotique vire à la bouillie sonore.

Acausal Intrusion nous livre donc avec "Nulitas" un très bon album de death technique, chaotique et occulte qui pose des ambiances malsaines et se montre éprouvant du début à la fin. On sent encore quelques influences mais le groupe sème des pistes pour une future évolution et développe déjà une personnalité particulière. Comme d'habitude avec I, Voidhanger Records, c'est à réserver aux esprits ouverts et aux amateurs d'extrême au sens large.


Murderworks
Août 2021


Conclusion
Note : 16/20

Le site officiel : www.facebook.com/acausalintrusionband