Le groupe
Biographie :

Le groupe de doom / sludge polonais 71TonMan est formé en tant que trio en 2011 à Wroclaw. En 2013, les Polonais sortent leur premier LP éponyme. Après un split en 2015, le groupe devenu un quintette sort un deuxième LP sous le titre de "Earthwreck" sur le label Black Bow Records. Il faudra ensuite attendre 2021 pour voir la sortie d’un nouvel EP, "War Is Peace // Peace Is Slavery" (Transcending obscurity Records).

Discographie :

2013 : "71TonMan"
2017 : "Earthwreck"
2021 : "War Is Peace // Peace Is Slavery" (EP)


La chronique


Décidément, les Polonais sont vraiment passés maîtres dans l’art du metal extrême, capables de s’illustrer dans des registres aussi différents que le black metal, le brutal death, le grindcore ou le sludge / doom. Originaires de la ville de Wroclaw et en activité depuis dix ans, les doomsters de 71TonMan - qui ont déjà deux LPs et un split à leur actif - en sont une preuve supplémentaire (s’il en fallait). En effet, leur nouvel EP porte fièrement les couleurs du doom / sludge.

Comme en témoignent les titres des morceaux, les Polonais tirent leur inspiration du célèbre roman "1984" de George Orwell, si bien que leur musique pourrait aisément servir de bande-originale d’un film de science-fiction dystopique. Dès les premiers accords du morceau "War Is Peace" qui ouvre ce disque, il apparaît clair que les influences du groupe sont assez variées, allant du funeral doom le plus classique au doom / death en passant par le sludge. Riffs pesants, son monolithique et voix d’outre-tombe contribuent à créer cette ambiance post-apocalyptique particulièrement noire et dépressive qui est visiblement la marque de fabrique de 71TonMan. Après cette entrée en matière de sept minutes et 43 secondes, on enchaîne sans transition sur un deuxième morceau proprement caverneux de six minutes intitulé "Peace Is Slavery" qui continue sur la même lancée en rajoutant une petite touche grind par intermittence. Pour clôturer le tout, le morceau "Ignorance Is Strength" (qui dure pas moins de neuf minutes) enfonce le clou avec des sonorités électroniques et typiquement "dark" dans l’esprit de groupes industriels et ambient. Ainsi, ce dernier titre fait office d’outro, achevant de saper le moral des auditeurs.

Totalement dénué de la moindre positivité, la musique de 71TonMan est aussi unique que flippante, entre doom apocalyptique et dark ambient. Envoûtant !


M.B.
Juillet 2021


Conclusion
Note : 14/20

Le site officiel : www.facebook.com/71tonman