Interview faite par mail par Vince et MissGayelles

Pouvez-vous présentez Putrid Offal aux lecteurs de French Metal qui ne vous connaissent pas (encore) ?
Franck Peiffer (guitare / chant) : Putrid Offal est composé actuellement de Fred à la Basse, Phil à la guitare, Laye à la batterie et Franck au chant. Le groupe a eu 2 vies, la première partie, dans les années 1991-1995 puis reformation en 2013. Nous jouons du death / grind, du old school comme diraient certains chroniqueurs.

Une question qui me taraude l’esprit depuis longtemps : n’est-ce pas trop dur d’endosser le statut de groupe culte ?
Groupe culte ? On ne s’est pas auto proclamé groupe culte, si les gens le pensent, pourquoi pas, mais il faut rester humble et n’avons pas en tête cette description. Donc non, pour nous, cela nous laisse indiffèrent. Nous préférons avoir des retours sur la musique que nous produisons. (sourire)

Comment s’est décidé ce retour aux affaires  ?
Le "retour aux affaires" s’est fait naturellement. Bien que ne jouant plus depuis pas mal de temps, nous restions toujours en contact, plus ou moins proche. L’envie de reformer P.O. a toujours été présent mais le pas n’a pas été franchi, jusqu’à ce que les conditions soient favorables (vies privées, possibilités techniques (via le studio de Phil)…).

Parlez nous un peu de ce partenariat avec Kaotoxin, je sais que Nico est fan de Putrid Offal depuis des années, comment cela s’est-il passé ?
Lorque nous avons décidé de reformer le groupe, le but a été de démarcher quelques labels pour voir si certains auraient pu être intéressés. Cela est venu aux oreilles de Nico, qui oui, est un fan de P.O. depuis les débuts. Il nous a proposé un deal qui nous a emballés car la relation entre lui et le groupe ne s’est pas limité à un contrat. La confiance et l’amitié y jouent des rôles prépondérants. Cela a facilité grandement les échanges et les accords entre nous.

Parlez nous de l’enregistrement de "Mature Necropsy". Avec qui, où ?
La totalité des morceaux ont été enregistrés et mixés au même endroit, c’est à dire dans le studio de phil, Psykron Studio, et la partie master faite par Fred Motte au Conkrete Studio.

Quand à commencé l’enregistrement de "Mature Necropsy" ?
L’enregistrement s’est étalé sur plusieurs mois, depuis fin 2013, et sur le premier semestre 2014, du fait de l’éloignement géographique des membres, d’une part, et du fait aussi de nos emplois du temps d’autre part.

Durant vos années d’inactivité, êtes-vous restés en retrait de la scène ou avez-vous continué ?
En ce qui me concerne, ainsi que pour Fred, nous avons cessé de jouer dans un groupe pendant toute cette période. Quant à Phil, il jouait dans Division Alpha. Pour Laye, c’est un peu plus court, il est bien plus jeune (sourire), il joue actuellement dans 2 autres groupes (Dehuman et Vibrion). Nous sommes restés toutefois en contact de la scène, puisque nous avons toujours des relations particulières avec pas mal de monde dans d’autres groupes…

"Mature Necropsy" possède un visuel à faire pâlir un docteur, à qui le devons-nous ?
L’artwork a été décidé par l’ensemble du groupe, nous avons travaillé sur plusieurs projets avant de finaliser celui-ci par plusieurs retouches. Pour la réalisation technique, c’est Phil qui a été au bout du stylet….

Comment s’est passée l’écriture de "Mature Necropsy" ?
"Mature Necropsy" est le réenregistrement de "Premature necropsy". Il y avait donc une obligation de suivre les compos. Il y a eu un gros travail de fourni sur les arrangements, sur la voix et les paroles. cela a été long, on ne bossait que sur 1 ou 2 titres à la fois afin d’être sur d’être dans la bonne direction.



Vous qui êtes, sans vous manquer de respect, des anciens, vous qui avez connu le tape trading, les EPs sur vinyl, les échanges de vinyls pour des copies party endiablées, que pensez-vous de la scène française actuelle, des jeunes qui ne se voient pas en répétition et qui s’envoient des idées par mail via un logiciel ?
Oui, on fait partie d’une génération qui n’a pas eu toutes ces possibilités mais on a connu aussi pas mal de groupes qui répétaient ensemble et qui ne donnaient rien de terrible (sourire). On préfère quand même le contact direct, cela permet d’être plus réactif et plus fun ! Nous avons aussi profité de ces possibilités pour avancer dans notre projet concernant "Mature". Comme je le disais précédemment, la distance géographique nous séparant, il a fallu en tenir compte.

Plutôt répétition ou Guitar Pro ?
Disons que globalement, nous sommes répétition. Même si la totalité du groupe n’est pas systématiquement là tout le temps, on avance davantage lors des répétitions car tout le monde donne son avis et met la main à la pâte.

Êtes-vous à l’aise avec les nouvelles technologies ?
Nous sommes à l’aise avec les nouvelles technologies puisque nous bossons dans notre propre studio, avec notre matos. Je n’irais pas à dire que nous maîtrisons l’ensemble des technologies, mais nous ne sommes pas arrêtés à la cassette audio. (sourire)

Êtes-vous d’un certain côté nostalgiques des années passées ? Était-ce mieux avant ou justement vivez-vous avec les nouveaux outils et les nouvelles technologies ?
Nous vivons sans problème avec les nouvelles technologies car elles nous permettent de gagner un temps précieux et de nous apporter des possibilités énormes par exemples dans la qualité d’enregistrement, le choix des sons de guitares … Par contre, nous sommes un peu nostalgique pour ce qui est du coté musical…

Putrid Offal de nouveau gravé au format vinyl, c’est envisagable, n’est-ce pas ? Où est comment pourrons-nous se procurer ces petits bijoux ?
Oui, Nico a un deal pour sortir la réédition du vinyl "Premature Necropsy", nous n’avons pas trop d’infos à ce sujet, il devrait sortir d’ici la fin de l’année 2015, on l’espère. Il devrait être disponible via le label Kaotoxin ou via le groupe.

Afin de soutenir "Mature Necropsy", avez-vous des dates live de prévues ?
Nous avons effectivement l’intention de soutenir la sortie de l’album avec des dates en France (Lestival Loches en Grind en Nvembre, Kaofest II à Lille en Décembre) et en Europe comme l’Obscene Festival en Republique Tchèque, Unideath Fest en Belgique ou le Deathfeast Festival en Allemagne. Les dates sont dispos sur la page FB ou le site du groupe.

En parlant de concerts, les préparez-vous, les répétez-vous, laissez-vous une place à l’improvisation, au feeling ?
Il y a toujours une part laissée à l’improvisation mais il y a tout de même une grosse préparation faite en répétition, notamment sur l’enchaînement des titres, afin que nous soyons tous à l’aise sur scène et sur le choix des morceaux afin que le public soit conquis au max.

A quoi doit-on s’attendre à un concert de Putrid Offal ?
Grosse dépense d’énergie, gros son et puis il faut venir, ça sera plus simple que de décrire… (sourire)

Vous avez fini un concert, bien chaud, bien saignant, j’arrive avec mes CDs pour dédicaces, comme réagissez-vous ? Vous les signez tout de suite ou un peu plus tard pour partager un petit moment au calme ?
Un des objectifs de reformer P.O. est de retrouver ce lien avec les amis, le public… ça serait donc bien cool de se voir après le set pour discuter musique et boire une bière. Après, tout dépend s’il faut ranger le matos rapidement mais pas question d’éviter les bons moments…

Depuis tant d’années dans le milieu de la musique, sur les routes, vous avez sûrement une ou deux anecdotes à partager avec nous !
Oui, par exemple, un festival organisé à l’époque par un des membres d’Agathocles, on s’est pointé en Belgique, pour se retrouver à jouer sur une charrette, le sol de la "scène" étant composé de portes. Très roots !!! Pour finir le set sous la pluie, bien sûr pas de protection, mais on l’a fait. (sourire)

Ce nouvel en appelle-t-il d’autres ? Des projets d’avenir pour Putrid Offal ?
Oui, plusieurs choses à venir, tout dépendra aussi du retour de "Mature Necropsy", mais il y aura bien une suite à cette opus, cette fois avec de nouvelles compos. Nous enregistrons aussi en ce moment des nouvelles compos pour les prochaines sorties. De plus, Nico a signé un accord pour ressortir en édition limitée le vinyl original "Premature Necropsy" d’ici la fin de l’année on l’espère.

Parlez-nous un peu des invités présents sur "Mature Necropsy".
2 invités sont présents, à savoir Fred de Noise Emission Control et Stéphane de Loudblast, 2 potes avec qui nous entretenons des liens d’amitié de longue date et qui ont répondu présent sans hésiter et sans arrière-pensée lorsque l’on a pensé à eux pour nos morceaux. Fred a fait les voix principales sur la reprise de S.O.D et Stéphane a fait des backing vocals sur plusieurs titres et de la guitare sur "Repulsive Corpse".

De quels sujets traitent principalement vos textes ?
Comme tous les titres peuvent le suggérer, nos textes sont à la gloire exclusive du bistouri et de la putréfaction (sourire), thème d’actualité, non ?

La musique est, je pense, un hobby, une passion, que faites-vous vous dans la vie ?
Oui complétement, la musique faite et écoutée est un hobbie pour nous tous. Pour ce qui est du boulot, Fred travaille dans un journal, Phil dans une salle de spectacle, Laye dans un studio d’enregistrement et pour ma part, je suis cadre.

Que ressentez-vous lorsque vous croisez un fan qui vous tend votre split avec les légendaires Agathocles ?
Je ne sais pas, ce n’est plus arrivé depuis un bon moment (rires)… Maintenant, avec la sortie de "Mature", il est sûr que certaines choses vont ressortir ici et là. Un de nos potes nous a ressorti un vieux t-shirt lors du concert à Radio Campus en Février, et c’était vraiment cool !!!! Maintenant, si quelqu’un me tend le split avec Agathocles, eh bien je serai très heureux de savoir que les gens l’adorent. (sourire)



Putrid Offal pour moi tout seul ou avec des amis pour un show privé, c’est possible ?
Tout est possible, il faut juste gérer la logistique en fonction des lieux et de la distance, maintenant tu peux venir à une de nos répèt'…

Que pensez-vous du retour des anciens opéré ces derniers temps, je pense à Crusher qui prépare son grand retour avec split EP partagé avec Mercyless et sûrement nouvel album, Loudblast qui fête ses 30 ans, No Return qui fête de belle manière avec un nouvel album sa double décennie et demie, Execution qui tourne encore... Est-ce pour vous inquiétant ou au contraire cela montre que le metal français et la scène se portent bien ? Trouvez-vous qu’il y a une bonne émulsion entre anciens et jeunes ou pas du tout ?
Qu’il y ait des anciens groupes ou des jeunes, pour moi je pense que la scène est ouverte pour tout le monde, donc se porte bien. De plus, vu les noms cités et les jeunes, les styles sont bien différents et apportent de la diversité au public, donc cool… Pour l’émulsion, je pense que déjà à notre niveau nous en faisons, puisqu’à peu de choses près, Laye, notre batteur est né à la sortie de notre premier split CD (en 1991)….

Quels sont les groupes ou les formations qui vous ont influencés ? A l’inverse, qu’est ce que ça fait d’être une source d’inspiration désormais ?
Les groupes qui nous ont influencés varient en fonction des personnes, mais en résumé il y a pas mal de groupes des années 90, à savoir dans le désordre des groupes comme Carcass, Napalm Death, Death, Pestilence, Demigod, Rottrevore, Entombed, Carnage, S.O.D, Morbid Angel, Slayer pour ne citer qu’eux…. Maintenant je ne sais pas si on a été ou si on est une source d’influence… Là, mystère…

Êtes-vous fans de cinéma ? Des films cultes ?
Je ne suis pas très cinéma pour ma part, mais je dirais que les films Lautner-Audiard (comme les "Tontons Flingueurs") sont irrésistibles, tout comme pas mal de films d’Eastwood… Sinon, je regarde pas mal les Marvell et cie…

La B.O d’un film, ça vous dirait ?
Oui, pourquoi pas, ce serait intéressant et enrichissant comme expérience. Maintenant, je ne me vois pas faire de B.O pour des Comics.

Que souhaiter à Putrid Offal pour l’avenir ?
Tout comme pas mal de groupes je pense, que PO soit écouté un peu partout et que les gens se déplacent pour nous voir. Avoir la possibilité d’enregistrer encore pas mal d’albums serait aussi à souhaiter.

Une tournée avec Supuration, Loudblast et la crème du metal français, ça vous tenterait ? Pensez-vous que cela est (serait) envisageable ?
Une tournée est souhaitée mais pas à l’ordre du jour. C’est vrai qu’en faire une avec un groupe français ou autre nous tenterait bien, mais pas facile d’en organiser en l’état actuel.

Quels sont les retours concernant "Mature Necropsy" ? Sentez-vous un engouement pour le retour de Putrid Offal ?
Oui, pas mal de chroniques positives de Mature, et ce quelque soit le pays, assez dispersés d’ailleurs, puisqu’en plus de la France, nous avons des pays d’Amérique du Sud, le Japon, l’Allemagne et autres endroits. Il y a bien entendu les fans de la première heure, mais aussi des nouveaux, ce qui fait bien sûr très plaisir. Il y a bien quelques grincheux, mais on ne peut pas plaire à tout le monde et ils sont extrêmement minoritaires.

Un site Internet, une page Facebook officielle, un compte Twitter ou autre pour suivre votre actualité ?
Oui, vous pouvez trouver tous les infos sur le groupe sur :
- www.facebook.com/putridoffal
- www.putrid-offal.com
Il y a aussi le compte Twitter : twitter.com/putridoffal, et de manière plus générale, on peut aussi trouver des infos sur le site du label (ainsi que pour les autres groupes produits par Nico) à l’adresse suivante :
www.kaotoxin.com

Il ne me reste qu’à vous remercier cordialement pour le temps que vous nous avez accordé pout cette interview, je vous laisse le soin de conclure par une petite tribune libre, cette espace est le vôtre.
Merci pour cette interview, en espérant que vous aurez eu les infos sur le groupe que vous cherchiez, n’hésitez pas à écouter les titres disponibles à droite et à gauche sur la toile et surtout déplacez vous en concert pour supporter votre scène métal locale qui a besoin de vous. Support us !


Le site officiel : www.putrid-offal.com