Interview faite par mail par Petebull

Salut Mika et Toto et bonne année 2005 ! Pouvez-vous nous présenter le label Customcore Records ?
Mika : Salut Pete, bonne année à toi aussi. Alors CUSTOMCORE c’est une asso loi 1901 qui a été créée, il y a maintenant 2 ans. L’asso en tant que label va sur ses 1 an. On est un label à tendance Hardcore & metal, et tout récemment Rock avec l’arrivée de CURTISS. Nous sommes donc totalement indépendant et underground. Nous sommes situés à Aubagne, ce qui est très important à mes yeux, puisque nous sommes la seule (à ma connaissance) asso metal dans cette ville. Pour les gens qui ignorent où se trouve cette ville, elle se situe près de Marseille. Nous revendiquons le fait d’appartenir au sud, car pour nous, il est beaucoup plus difficile d’évoluer contrairement aux autres structures du Nord et surtout celles situées à Paris.
Toto : CUSTOMCORE est un label géré par un Arménien gay répondant au doux nom de Abraham Hingelsian, la contraction de Abraham Lincoln pour la barbe et de Charles Hingels pour les cheveux, qui aime les casquettes roses, les t-shirts moulants bien fashion, les badges et les caleçons ringards !

Qui compose le label actuellement ? Combien êtes-vous ?
Mika : Actuellement, le label c’est avant tout Toto et moi. Toto, fondateur du webzine Nawak Posse s’occupe essentiellement de la promo, du site et de tout ce qui touche à l’informatique. Il fait aussi les visuels des concerts et des publicités. Moi, je m’occupe de toute la paperasse...car il y en a (rires), et de l’aspect financier et des signatures. J’organise aussi les concerts, et je surveille tout, je suis le Patron pour définir ma tâche... ça claque ça Patron (rires) Lio de STILLRISE et de Artkane Grafix, nous a rejoint l’été dernier et va s’occuper entièrement du design du label dans les mois à venir. Le Punk Sportif de la Pepper-Zone, va nous rejoindre dès le mois Février en tant que stagiaire, il va nous donner un sacré coup de main, car le boulot est réellement présent. Nous sommes donc 4 actuellement et pour l’année 2005 Vince (ex-DISTURB) va s’occuper du label uniquement en Belgique car le hardcore marseillais plait beaucoup là-bas (je salut au passage nos potes de Boxing Crime). N’oublions pas aussi les personnes qui nous aident au quotidien dont principalement les membres des groupes du label qui sont précieux dans l’évolution de CUSTOMCORE RECORDS.

D'où vous est venue l'idée de monter un label ?
Mika : Quand j’ai créé CUSTOMCORE, mon objectif était de filer un coup de main à la scène locale. J’ai donc crée un fanzine papier. Puis au fil des mois, les contacts se sont multipliés. Pour faire court, j’ai intégré Nawak Posse et à partir de là, l’envie de faire plus c’est fait sentir. J’ai donc commencé à organiser des concerts avec Several Bleeds Records, puis très vite, je les ai organisé tout seul. L’idée du label m’est venue avec le maxi d’Inmate. Le groupe n’avait pas les moyens financiers de le faire presser, et je trouvait ça vraiment dommage que ce maxi, vue la production qu’il avait, ne sorte qu’en cd-r et écoulé à quelques copies. J’ai donc participer au pressage et à la promotion, du maxi en co-production avec SBR. Et à partir de là, je me suis rendu compte que d’avoir un label indé n’était pas si complexe que ça, il suffit juste d’appliquer ce que l’on apprend à l’école (rires). J’ai donc proposer à NONE SHALL BE SAVED, qui venait de sortir de l’anonymat sur Marseille de les signer, ils m’ont fait entièrement confiance, car au début je n’avais ni distributeur, ni contacts, rien n’était fait en fait. On a rencontré faute d’expérience, un peu tous les problèmes inimaginables pour la sortie du maxi. Mais on s’en est bien sorti, et je peux te dire qu’avec l’album on ne refera pas les mêmes erreurs. En passant, l’album risque d’en surprendre plus d’un.
Toto : Ouais l’album de NONE SHALL BE SAVED va trouer des culs… !

Il y avait d'autres labels hardcore metal avant vous, dans la même région, à savoir Disagree Records et Several Bleeds Records, sont-ils vos "modèles" ?
Mika : Disagree est véritablement un modèle pour moi. Momo m’aide d’ailleurs régulièrement, et je lui en serait éternellement reconnaissant. Il est depuis de nombreuses années impliqué dans le milieu punk-hardcore. D’excellents groupes figurent sur son label comme les Fat So, Unfit… un véritable exemple en somme. Il a ouvert la voix. Several Bleeds Records est un peu plus vieux que nous, mais c’est dernier temps, ces actions sont plus situées à paris, il déserte la région le hard... vendu ! (rires)
Toto : Ouais Momo c’est le mec qui a eu les couilles de faire venir à Marseille, Madball, Suicidal Tendencies, Sworn Enemy…à l’Espace Julien, le soir d’un match de Ligue des Champions de Foot, OM-REAL !!! Rien que pour ça, respect !

Pour le moment, vos premières sorties sont essentiellement hardcore, comptez-vous vous étendre à d'autres styles ?
Mika : Parfaitement ! On l’a déjà fait d’ailleurs, avec l’arrivée de MINDLAG PROJECT qui est plus metal-thrash que DISTURB et NONE SHALL BE SAVED. SAÏLENCE est assez metal aussi, ainsi que TEARS EVICTION, très deathcore ! Mais je pense que le meilleur exemple reste CURTISS qui n’a rien avoir avec nos productions actuelles. J’ai littéralement craquer sur ce groupe, en qui nous croyons beaucoup. On n’a pas de barrières niveaux styles, même si on a un fort penchant pour le Hardcore car les kids de notre région ne s’intéressent pas encore assez à ce genre, alors que notre région contient d’excellents groupes qui n’ont maintenant plus rien à envier aux groupes Ricains ou Européens. Je pense que la phrase ‘‘Rock, Hardcore & Metal Label’’ résume le mieux notre catalogue. Du moment que la musique est faite avec les tripes et que le contact humain passe, nous sauront toujours partant à signer un groupe au style non présent sur le label, le mot metal est large, ce qui nous donne le choix. Je pense que notre catalogue, qui va s’agrandir durant l’année 2005, propose différente facette du hardcore et du metal. Personnellement, je trouve qu’aucun groupe ne se ressemble, chacun ayant son style avec sa petite touche hxc (mise à part CURTISS, bien que certains membres du groupe soient d’anciens coreux (rires)). Nous sommes particulièrement content d’avoir des productions différentes. Du moment que cela reste dans la musique dite "alternative" et que cela est sincère et efficace on sera toujours preneur.
Toto : Y’a pas que du HxC chez CUSTOMCORE, on a aussi du Heavy-metal-Gay-Core (rires) avec les STILLRISE et puis comme l’a dit très justement Mika, on a CURTISS qui est très Emo-Rock-Pop, MINDLAG PROJECT vachement Thrash metal… !

Comment procédez-vous au niveau de la distribution de vos skeuds ?
Mika : Pour la France, Overcome s’occupe de nous ; on va essayer cette année de s’occuper de la distribution des maxis de SAÏLENCE et de TEARS EVICTION, car ce type de disque n’intéresse pas les magasins tels que Virgin et les Fnac, donc il est difficile pour notre distributeur de s’en occuper. Sinon, cette année nous allons être distribué au Canada, et nous allons nous occuper de s’implanter dans les distros européenes. Au passage, le DISTURB est maintenant disponible en Belgique, via Good life, et quelque copies sont partis en Angleterre.
Toto : Ouais pour le Canada, les productions seront disponibles dans le courant de l’année, c’est en train de se mettre en place progressivement…Ce sera d’abord le DISTURB, STILLRISE, MINDLAG PROJECT et puis les autres productions au fur et à mesure…et nottament l’album de NONE SHALL BE SAVED.

Je suis un groupe, quels sont les avantages pour moi de signer sur Customcore ?
Mika : Les avantages sont que notre structure s’occupe de l’aspect buisness de la musique. On s’occupe du pressage, de la promotion du cd de A jusqu’à Z. Nous offrons aussi une distribution nationale et bientôt canadienne pour la sortie de votre album. Actuellement, nous ne sommes pas encore au point niveau booking mais nous allons y travailler.
Toto : En signant chez CUSTOM, vous aurez la chance de porter de superbes casquettes vintage bien fashion CUSTOMCORE sur scène ainsi que le privilège de manger les bons petits plats Arméniens de la grand-mère à Mika qui trouent bien le cul !!!



Prenons le problème dans l'autre sens, comment choisissez-vous vos groupes ?
Mika : Au départ, c’était surtout de bonnes connaissances et les groupes que l’on a signé, c’étaient des personnes que l’on a cotoyé à de multiples reprises lors des concerts que l’on a couvert pour Nawak Posse. Mais depuis cette année, les critères vont être différents et plus stricts, autant dire que l’on attend "le groupe". On ne signera plus de maxis, uniquement des albums, il faudra donc avoir fait un minimun de dates en dehors de sa région et avoir un passé discographique connu de la presse . Le coté "coup de cœur" et les contacts humains sont aussi des choses qui rentrent en ligne de compte. La plupart des groupes du label sont des personnes en qui nous avons entièrement confiance aussi, ce sont tous de très bons potes qui sont venu de filer des coups de mains quand CUSTOM s’est monté.
Toto : Pour faire court, on a signé ces groupes, parce que l’on pense à tort ou à raison, l’avenir nous le dira, qu’ils déchirent bien tout simplement… Comme beaucoup de chose dans la vie, les signatures se sont fait après des rencontres et/ou un coup de cœur en live ou sur galette, c’est un peu difficile d’expliquer le pourquoi du comment de la signature d’un groupe…!

Avez-vous des projets de signature pour 2005 ? Peut-être un scoop à nous dévoiler ?
Mika : Un scoop pour French-metal ? Je ne sais pas…T’as été sage Petebull ? (rires) DISMO va intégrer le label très prochainement, ces Niçois nous prépare un premier mini-album d’Alien Deathcore bien sympathique (tu l’as ton scoop, t’es content ? (rires)). Sinon la seconde partie de 2005 sera essentiellement axée sur les sorties des albums de NONE SHALLE BE SAVED et de CURTISS, deux grosses productions qui vont faire parler d’elles.
Toto : Ouais le label va gonfler ses rangs en terme de pilosité avec les DISMO (rires) ! Plus sérieusement, pour ce début d’année, nous sommes en pleine promo du nouveau mini-album de MINDLAG PROJECT "Skylla", 7-Titres de Thrash-HxC qui charge la mule ! Ensuite, en Février / Mars, ce sera le nouveau disque de STILLRISE "The Blackest Dawn", qui vient tout juste de sortir en vpc et qui sera distribué dans les bacs par Overcome. Ce sera un double CD avec 9 nouveaux morceaux de Heavy-metal-Core + la première démo du groupe "Strike Back"… Attendez vous a vous prendre votre giclée de riffs heavy à la Unearth (guitar heroes’style). (Au passage la biz aux gays de Grenoble ;-), fais froid chez vous !!!!! ) Voila pour ce début d’année, sans oublier également la sortie du premier maxi de TEARS EVICTION, du bon Deathcore qui tâche et qui moshe pour le mois de Février (en même temps que le STILLRISE en fait)…Tout cela c’est pour le début d’année… Ensuite, on se concentra pour la fin de l’année 2005 uniquement sur les albums de NSBS et de CURTISS… dont on mise beaucoup pour cette fin d’année… ! Sinon, j’ai un autre scoop pour vous, on devrait signer pour 2006, un groupe de Grindcore originaire de Lituanie répondant au doux nom de 3x3…vous avez des extraits de leurs premières démos enregistrées en quelques heures sur le site : www.grind3x3.fr.st. Ce n’est encore qu’un projet, y’a rien de signé, ça dépendra de l’état dans lequel les membres auront enregistrés leur premier album . Quand vous aurez entendu les mp3’s vous comprendrez de quoi je parle :o) !!!

Une compilation Customcore devait voir le jour l'an dernier mais elle n'est pas sortie, qu'en est-il ?
Mika : Elle est toujours d’actualité. La mise en place est beaucoup plus difficile qu’a l’accoutumé. Nous avons voulu avoir uniquement des morceaux inédits, et cela n’a pas été chose facile, mais tous les groupes présents ont joué le jeu, ils ont tous composer des morceaux uniquement pour la compil’. La sortie est donc prévue pour Septembre 2005. Lio va s’occuper de l’artwork dans les moins à venir, et monsieur Carvin sera aux manettes pour le mastering. Pour vous mettre l’eau à la bouche: MINDLAG PROJECT et NONE SHALL BE SAVED (featuring avec Bastard de Fat Society), ont déja leur morceau en boite. La compilation regroupera également les derniers morceaux d’Ownslaught (initialement prévus pour un split avec NSBS qui devait être notre première prod) et le tout dernier morceau de Kubrik, plus d’autres surprises. On a voulu prendre notre temps pour offrir un objet sympa qui ne soit pas une simple compilation.
Toto : Ouais y’aura aussi un titre où le patron chante dessus…enfin, gueule plutôt, et encore faudra avoir les oreilles bien attentives et averties pour l’entendre beugler ;-)

Comptez-vous organiser (à court ou long terme) des dates à l'étranger ?
Mika : Ce n’est pas le but. L’organisation de concert est un véritable métier. Nous ne sommes pas des organisateurs de concerts, on le fait car c’est là où la musique à sa place, en live. C’est en plus un super moyen de communication et de promo pour nos groupes. Mon but pour l’organisation des concerts, c’est de développer ça à Aubagne et uniquement là. Il n’y a rien pour les jeunes métalleux dans cette ville, alors leur proposer un concert tous les ¾ mois serait le top.
Toto : Ouais à Aubagne y’a rien alors que le public est bien présent, la preuve le 14 Janvier dernier, pour le concert avec Eths + DISTURB + Doggystyle, on a du refuser l’entrée à près de 150 personnes !

Que peut-on vous souhaiter de meilleur pour 2005 ?
Mika : Que le label s’autofinance et que nos groupes tournent un max.
Toto : Ouais que les disques se vendent bien, que les groupes tournent plus et que le Patron gagne des sous pour nous payer un peu !

Au fait, pourquoi "Music Is A Drug" comme slogan ?
Mika : Ce slogan est ma vision de la musique. Pour moi, la zic c’est toute ma vie, je ne peux pas me passer d’un jour sans musique. Et je pense que pour cela, le slogan résume parfaitement notre état d’esprit, et ce que la musique exerce sur nous et représente pour nous. De plus, les groupes l’ont tous très vite adopté.
Toto : Ouais surtout les straight-edge (rires) !!!, c’est la seule drogue qu’ils consomment ! Sinon, Pas mieux, Pépé Mika a tout dit !!!

Je vous laisse le mot de la fin, merci de m'avoir accordé cette interview et bonne chance pour la suite !
Mika : Tout d’abord merci a toi et à toute l’équipe de French Metal pour cette interview et aussi à tous les webzines qui contribuent au développement de la scène. Car sans vous, les groupes et le label n’en seraient pas là. En guise de conclusion, je voudrais remercier le kds vitrolles crew qui sont présent à pratiquement tous nos concerts, à tous les gens qui nous soutiennent et qui ne gravent pas nos prod . Merci à tous les groupes du label qui nous font confiance, aux groupes rencontrés en concerts et sur le net et surtout à Toto qui m’épaule et me supporte depuis bientôt deux ans et à ceux qui contribuent de près ou de loin à l’évolution du label (essentiellement fabz de hardkoruption/native concept/Caedes). Toto : Merci à toi, pour une fois que les rôles sont inversés. D’habitude c’est nous qui posons les questions pour www.nawakposse.com !!! Du coup, ça fait bizarre !!!


Le site officiel ...