SONS OF SECRET
Pierre (chant) & Antoine (basse)




Questionnaire réalisé par Petebull

L'album qui t'a fait définitivement tomber dans la "marmite du metal" ?
Pierre : "Toxicity" de System Of A Down, c'est pas l'album le plus violent de ma discothèque mais depuis le jour où je me suis pris "Prison Song" en pleine poire j'ai toujours cherché de plus en plus violent / barré / technique / puisant, une quête sans fin !
Antoine : "Holy Wood" de Marilyn Manson, première fois que j'entendais du chant hurlé sans que je trouve ça dégueulasse.



L'album qui t'a le plus donné envie de faire de la musique ?
Pierre : Sans aucune hésitation "Iowa" de Slipknot et notamment le morceau "Left Behind". La première fois que je l'ai entendu j'ai voulu l'imiter. Va savoir ça m'a attiré au point qu'une simple écoute ne me satisfaisait pas entièrement. Pour en revenir à l'album, prod à la fois puissante et chaotique, une ambiance assez malsaine pour le genre, ça m'a pris au tripes et ça fonctionne encore aujourd'hui !
Antoine : Alors l'album qui m'a donné envie de faire de la musique est "Hybrid Theory" de Linkin Park. Sur cette album les sons de guitare, les riffs, et les chansons depuis devenus des hymnes, m'ont vraiment donné l'envie de faire la même chose. Ensuite l'album avec lequel je me suis dit c'est de la basse que je voulais faire c'est "Groove Family Cyco" d'Infectious Grooves, avec ce son unique qu'a (avait ?) Trujillo.



L'album le plus difficile d'accès que tu as appris à apprécier avec le temps ?
Pierre : J'ai eu et j'ai encore, une période où je cherche les trucs les plus barrés autant en terme de technique que de mélange etc... et je me rappelle que cette quête a commencé avec l'album "Polars" de Textures. Les structures sont loin du sacrosaint couplet / refrain, la musique très technique et puis à l'époque ils avaient un son de gratte hallucinant.
Antoine :  "It's All Happening" de Iwrestledabearonce, la première fois que j'ai écouté cet album je ne comprenais pas grand chose aux structures des chansons, aux mises en place, ou juste où ils voulaient en venir. Et après plusieurs écoutes on le comprend et on sait l'apprécier à sa juste valeur.



L'album qui t'a plus retourné au niveau émotionnel ?
Pierre & Antoine : "Deliverance / damnation" d'Opeth !
Pierre : Ca s'explique pas, album(s) magique(s)
Antoine : le parfait mixe entre la grâce et la violence.



L'album que tu écoutes le plus en voiture pour aller en répèt' ?
Pierre : J'ai pas le permis ! Sinon ma mère écoute RTL2 ! Sérieusement c'est souvent l'album du moment, et pour l'instant ça reste "The Blackening" de Machine Head.
Antoine : Alors pour moi, ayant mon permis mais pas de voiture, j'écoute aussi pas mal de CDs différents mais je pense que celui qui passe le mieux pour aller en répèt' c'est le Best-of de Pantera. Bad ass !!!



L'album que tu as recherché pendant des années et que tu as enfin trouvé ?
Pierre : "Irony Is A Dead Scene" de The Dillinger Escape Plan, avec Mike Patton !!! mon prééééciiiieux.
Antoine : "Heavy Weather" de Weather Report avec le fameux titre "Teen Town", une démonstration musicale impressionnante.



L'album que tu as acheté rien qu'en voyant sa pochette ?
Pierre : "Sex-o Olympic-o" de Revco !
Antoine : "Hellbilly Deluxe" de Rob Zombie, avec un art-work bien à la sauce Rob Zombie, bien Redneck comme il faut !



L'album qui mériterait d'être la huitième merveille du monde ?
Pierre : Très dur comme question. Mais loin du metal je dirais "Thriller" de Michael Jackson dont je suis ultra fan depuis tout petit.
Antoine : "Led Zeppelin IV" une bible musicale !



L'album que tu aurais mieux fait de ne jamais acheter ?
Pierre : "Results May Vary" de biscuit mou... et là c'était vraiment très très mou. D'ailleurs j'ai pas encore apprivoisé "Gold Cobra" mais "The Unquestionable Truth Part 1." était un putain de pavé dans la marre !
Antoine : "Black Clouds & Silver Linings" de Dream Theater. A part l'intro du premier morceau qui est marrante mais qui ne correspond pas à Dream, ça m'a bien fait chier de leur donner des sous pour ça.
Pierre : Et BIM ! Et puis rendez-nous Portnoy, c'est bien beau d'engager un batteur façon nouvelle star (voir les vidéos du casting) pour qu'il joue du Portnoy au roulement de tom prêt... J'adore Dream Theater mais depuis "Black clouds et fond de tiroirs" je suis déçu.
Antoine : Au moins la pochette du dernier album est très belle.



L'album le plus révolutionnaire mais... qui n'a révolutionné rien du tout ?
Pierre : "Nation" de Sepultura, deuxième opus avec Derrick Greene passé un peu inaperçu suite à l'échec de "Against". Dommage, je trouve que le groupe part dans des expérimentations qui rendent l'album assez riche.
Antoine : "Load" et "Reload" de Metallica, dans lesquels ils ont tenté de nouvelles choses, comme de la country, mais qui n'ont absolument rien révolutionné dans le style Metallica.



L'album que tu offrirais à quelqu'un pour lui faire découvrir le metal ?
Pierre : "Come Whatever May" de Stone Sour : ni trop violent, ni trop mou avec des structures classiques mais efficaces.
Antoine : "The Divine Conspiracy" d'Epica, avec une voix féminine c'est toujours plus accessible, on y trouve aussi des solos, des grunts etc, et puis il y a Simone quand même !!



L'album que tu écoutes après une journée de boulot bien pénible ?
Pierre : "Annihilation Of The Wicked" de Nile ! Un album monstrueux qui pue les enfers.
Antoine : "10,000 Days" de Tool, planant reposant et en même temps défoulant.



L'album indispensable à une "bière party" entre potes ?
Antoine & Pierre : Les discographies de Hellyeah, Pantera, Lamb Of God et Devildriver.



L'album que tu emmènes obligatoirement en vacances au soleil avec toi ?
Pierre : "Blackbirds" d'Alter Bridge. Ce genre de metal / rock bien US ça m'inspire des virées au soleil. Sinon y a "Total Makina n°8" avec DJ Pippolino et son tube "Makina de Vapor" !
Antoine : Pour cet été ça serait "Sounds Of A Playground Fading" d'In Flames. Ou alors j'ai ma compil M6 attitude 1997, avec "Alarma" de 666, super evil !



L'album qui te fait le plus dire qu'on a de sacrés bons groupes en France ?
Pierre : "Alchemic Clockwork Of Disorder" de Trepalium pour avoir réussi un parfait mélange entre groove et death qui tâche ! Mais en lisant la question je pense aussi à "Occult Medicine" des regrettés Yyrkoon.
Antoine : "Posthume" de Wormfood qui est rempli d'ambiances oppressantes et malsaines tout en restant très calme. Mais il y a aussi Memories Of A Dead Man ou Wild Karnivor qui ont aussi sorti d'excellents albums.



L'album qui t'accompagnera pour l'éternité après ta mort ?
Pierre : Iowa" de Slipknot en souvenir des choses qu'il m'a inspiré et qui font qu'aujourd'hui je fais de la musique !
Antoine : Si je pouvais prendre toute ma discothèque je le ferais volontiers, tout mes albums représentent des choses pour moi. Mais s'il ne devait en rester qu'un ça serait "14 Shades Of Grey" de Staind.




Le site du groupe Sons Of Secret :
www.myspace.com/sonsofsecret