Le groupe
Biographie :

Wound est un groupe de death metal allemand formé en 2011 et actuellement composé de : Alex Schulz (basse / Sinbreed, ex-Neoshine), Florian (guitare / ex-Obscure Infinity, ex-Warcrown), Last (guitare / ex-Blind Man Kills), Schettler (chant) et Lexow (batterie / The Wiring, Grodek). Wound sort son premier album, "Inhale The Void", en Juillet 2013 chez FDA Rekotz, suivi de "Engrained" en Janvier 2017.

Discographie :

2013 : "Inhale The Void"
2017 : "Engrained"


La chronique


Lorque l'on parle de death metal, on pense tout de suite aux légendes du genre. Pourtant, certains jeunes groupes méritent largement que l'on parle d'eux, et Wound en fait partie, créé en Allemagne il y a à peine six ans. Alex Schulz (basse), Florian, Last (guitares) et Schettler (chant) ont joué deux ans avec Appel, leur batteur de l'époque, et enregistrent un album avant de faire appel (ironie, quand tu nous tiens) à Lexow pour marteler les fûts. Le deuxième album, beaucoup plus axé sur des sonorités death metal atmosphérique et blackened death metal, a pris quatre ans à voir le jour, et c'est non sans fierté qu'ils nous le présentent aujourd'hui. Toujours avec leur label FDA Rekotz (Chapel Of Disease, Décembre Noir, Dehuman Reign, Entrails, Master, Skeletal Remains, Slaughterday...), les Allemands sortent même un clip vidéo pour un des titres. Si vous voulez bien prendre la peine de me suivre dans ce labyrinthe de violence...

Après un léger larsen nous arrive directement en pleine face l'introduction d'"I Am Havoc", un riff bien inquiétant et aérien, avant la tempête en elle-même. Le contraste entre les voix puissantes et criardes de Schettler participent à donner une atmosphère spéciale à ce titre unique, qui n'hésitera pas à faire un break acoustique entre deux riffs sanglants. "The Gateway To Madness" arrivera de manière progressive, mais ne lâchera rien une fois arrivé. Les blasts sublimeront les hurlements sur des riffs majoritairement black, alors que "Thy Wrath & Fire" prendra la rage du death metal que le groupe calquera sur une rythmique black pour une furie sans nom. "Morbid Paradigm" reprendra les bases du death suédois du début des années 90 pour nous offrir un titre d'une qualité rare, sous les hurlements survoltés d'un Schettler en grande forme. Vous pensiez pouvoir vous reposer un peu ? Impossible sur "Carrion" tellement ce titre sent le headbang à plein nez. Morceau parfait pour tout mouvement de foule en live, il n'en reste pas moins excellent sur CD, tandis qu'"Of Non Serviam" se prêtera plus à un moment de relaxation avec un verre à la main, avec ses riffs atmosphériques et aériens. "The Plague" semble renouer avec les riffs énergiques, et le son de basse est également plus présent que d'habitude, et c'est appréciable surtout sur les nombreuses accélérations de ce titre. Dernier morceau, mais non des moindres, "Engrained" I, II & III. Décomposé en trois parties qui s'enchaînent à merveille, une introduction instrumentale et progressive laissera lentement la place à un titre d'une qualité monstrueuse. Les différents chants s'emboîtent avec une justesse démoniaque, alors que les riffs se chevauchent parfaitement, nous menant à la dernière partie du titre, après un solo aux sonorités épiques. La fin de ce morceau, principalement composé avec un son clair, se prête parfaitement à une bande son de sortie de scène lorsque le groupe aura encore grossi, ce qui ne devrait pas tarder à arriver.

Si le groupe a parfaitement su tirer profit des influences exploitées, les compositions ont également gagné en maturité. Les musiciens n'hésitent pas à utiliser une guitare lead un peu plus atmosphériques pour sublimer une rythmique déjà bien forte. Je ne serais pas surpris de les voir entamer une tournée à grande échelle dans les années à venir, et c'est avec plaisir que j'assisterai à leur show !


Matthieu
Février 2017


Conclusion
Note : 16/20

Le site officiel : www.facebook.com/wound.deathmetal