Le groupe
Biographie :

Wolven est un groupe de thrash mélodique / power metal québécois formé en 2015 et actuellement composé de : Dominic Nudo (guitare, basse, programmation / ex-Sequence, ex-Spelldown) et Pete Leroux (chant). Après un EP sorti en 2015, "In The Mist They Wait", Wolven sort son premier album, "Verbis Diabolis", en autoproduction en Août 2017.

Discographie :

2015 : "In The Mist They Wait" (EP)
2017 : "Verbis Diabolis"


La chronique


Si je vous dis Ziltoid The Omiscient, vous me répondez quoi ? Devin Townsend ? Oui, c’est vrai. Quoi d’autre ? Que c’est un de ses albums les plus réussis ? Je ne peux qu’être d’accord avec vous. Un petit effort voulez-vous ? Qu’est-ce qui pourrait donc tant relier l’un des plus grands compositeurs metal avec un nouveau venu sur la scène metal ? Je vous donne un indice de taille : le nombre de membre composant le groupe. Tout comme Townsend sur "Ziltoid", Dominic Nudo, bassiste de talent, propose ici un "one musician show" ayant composé, écrit, joué de tous les instruments, mixé et produit lui-même ce premier album complet, suite à un excellent premier EP "In The Mist The Wait" en 2015. Avec à ses côtés son fidèle collaborateur Pete Leroux au chant clair (ils ont tous deux fait partie de l’aventure Sequence, un groupe de metal progressif), Nudo présente sur "Verbis Diabolis" une approche différente avec des growls à plus de 70% de la totalité de l’album.

Vous êtes de ces gens pressés qui vivent de single en single sur leur iPod ? Pourquoi écoutez-vous du metal alors ? Trêve d’éditorial, si tel est le cas, faites-vous un point d’honneur de découvrir Wolven avec la pièce "In The Devil’s Mire". Tout y est en un amalgame condensé de pur thrash metal à saveur death, saupoudré d’une belle dose de metal progressif savamment incorporée. Et que dire de la basse ? Lorsque vous entendrez les passages sublimes des bridges et du refrain, vous saurez que vous n’avez pas affaire à "...And Justice For All" ! Et tant qu’à être sur le sujet, Nudo n’est pas qu’un bassiste hors pair, il est également un ingénieur de son professionnel, maîtrisant son art sans pareil. Sachant que le tout est fait maison, cela est d’autant plus impressionnant, des groupes professionnels mieux nantis font pâle figure face à Wolven.

"Mais c’est que mon temps est précieux moi monsieur, je n’ai pas le temps de vous lire, allez droit au but !". Seulement pour vous, fidèles des false news et de vidéos de chats en corpse paint, je vous donnerai un deuxième exemple. Rien de mieux qu’un résumé de 7 minutes 23 secondes au nom de "Wrath Of The Maskims" pour décrire sans détour la musique de Wolven. Des riffs de guitare dynamiques et nerveux, une batterie intelligente et variée, de la basse à plus finir et des passages orchestraux, le tout gentiment chapeauté par un judicieux mélange  growls - chant clair et je ne pourrais être un peu plus clair, non ? Les amateurs de riffs savoureux ne seront pas en reste. Ajoutant à ses talents de bassiste et de programmeur, Nudo s’acquitte haut la main du boulot de lead et de rythm guitar. Humblement par contre, il a su laisser à d’excellents collaborateurs, le soin de produire des solos de qualité, les choisissant avec attention, s’assurant d’une symbiose parfaite avec son projet.

Vous ne trouverez aucune ballade sur cet album. En fait, beaucoup de haine peut être ressentie sur "Verbis Diabolis". Il suinte une noirceur malsaine sur cet album qui pourtant est aussi plaisante à ressentir qu’un film d’horreur de qualité qui parvient à terrifier intelligemment plutôt que de jouer sur les clichés. Nudo possède clairement une profonde culture et la laisse transparaître dans ses textes, qui sortent des routes balisées du metal de base. Sa culture metal se manifeste également dans sa musique, avec ici des influences Iced Earth bien senties, avec en trame de fond du Pain Of Salvation et du Into Eternity. La comparaison n’est jamais de mauvais goût lorsqu’elle sert au lecteur à mieux saisir d’où vient un artiste.

Frileux de donner une chance à un musicien de la relève, nouveau sur la scène metal ? Rappelez-vous seulement de ceci : tous vos groupes préférés ont débuté quelque part, et ce n’est que par votre passion qu’ils ont su connaître du succès. D’avoir l’esprit ouvert face à la nouveauté ne démontre qu’une seule chose : que vous faites partie de la scène musicale la plus solidaire qui soit.


Mathieu
Août 2017


Conclusion
Note : 17/20

Le site officiel : www.facebook.com/wolvenband