Le groupe
Biographie :

Créé fin 2006, TankrusT est une collision de membres de la région parisienne, agglomérant divers horizons du metal, d’un bout à l’autre des styles (du brutal death au hardcore) mais baignée de racines communes. La formation propose ainsi un thrash / death polymorphe, nuancé de ses différentes influences. Son but : poncer l’ancien pour en faire du neuf. TankrusT ne veut pas se donner de limite de genre, mais garde une volonté de tailler ses morceaux pour faire bouger et chauffer les corps ; en même temps que son discours et ses attitudes se veulent positifs. Le groupe ne se limite d’ailleurs pas non plus sur scène, sa finalité, là qu’il développe tout son sens et son énergie. Une énergie dépensée sans compter. Le quintette transpire et communie avec son public, autant qu’il aimerait lui même le vivre côté spectateur, en une violence à vocation exutoire. Le but est de montrer qu’on peut faire une musique brutale et partager des valeurs en même temps. Il mise d’ailleurs sur ce supplément d’âme comme marque de fabrique. Une marque qu’il a eu le temps mûrir après de nombreuses dates qui l’ont vu jouer depuis les caves confidentielles aux grandes scènes (Elysée Montmartre, Warm Up, Delirium Fest...), où il a pu partager les affiches avec des groupes comme M:Pire of Evil, Septicflesh ou encore Debauchery. Après avoir passé une première étape avec un EP ("Beyond Thresholds" 2013), TankrusT a décidé de franchir la prochaine en s’investissant dans son album "The Fast Of Solace" (sorti en Octobre 2015), pour lequel il a collaboré avec Olivier t'Servrancx (Glowsun, Netfastcore, Confusion…) et Thibault Bernard (Benighted, In Arkadia...).

Discographie :

2013 : "Beyond Thresholds" (EP)
2015 : "The Fast Of Solace"


La chronique


Je le dis très souvent mais au risque de me répéter encore et encore, la scène française détonne quand même, les amis. Aujourd’hui, j’ai le plaisir de vous présenter le premier album des Parisiens de TankrusT, le bien nommé "The Fast Of Solace".

Ce premier album fait suite à un premier EP 4 titres intitulé "Beyond Thresholds" sorti lui en 2013. Si vous suivez un tant soi peu l’actualité de la scène française (et les chroniques de votre humble serviteur du coup), TankrusT est l’autre projet musical de Schuff, batteur du combo ; le monsieur évoluant également dans Aäzylum (dont j’ai chroniqué en Mai 2014 le premier album "Confinement"). Si vous ne connaissez pas TankrusT, une petite présentation s’impose. Le groupe est donc formé de Shuff au cœur battant, Will à la mécanique rythmique, Garth au muscle soliste, Jules à l’ossature basse et enfin Kootôh aux cordes vocales. Ce joli petit monde évolue dans un style alliant à la fois le thrash, le death metal, le hardcore et une pincée de grind. Inutile de vous dire à quel point j’ai été surpris lorsque j’ai écouté pour la première fois "The Fast Of Solace". Je sais depuis bien longtemps que la scène française talentueuse mais là, je dois vous avouer que j’ai pris un sacré coup de pieds aux fesses durant les 36 minutes et les 10 titres qui composent cet album.

"The Fast Of Solace", c’est du solide, du costaud, rien ne dépasse, tout est carré, pensé et écrit au cordeau, et sachez une chose : chez TankrusT, on écrit et on compose tous ensemble ! Et je dois dire que ça se ressent à l’écoute de "The Fast Of Solace", l’album est homogène, chaque morceau s’imbrique l’un dans l’autre. Il faut dire que le mixage et le mastering d’Olivier t’Servrancx à l’Electrik Box n’y est pas forcément étranger… Bon, vous l’avez très certainement compris, "The Fast Of Solace" vaut son petit pesant de cacahuètes ! Aussi n’hésitez pas à contacter le groupe via sa page Facebook ou alors, comme "J’aime la musique, je la soutiens", un tour ici où vous pourrez à la fois vous faire plaisir et soutenir la scène sans vous ruiner ! Elle n’est pas belle la vie, les amis ?

Un petit mot comme à mon habitude sur le monde de la création, le visuel et l’habillage de "The Fast Of Solace" sont superbes, œuvre de Tib-Gordon. TankrusT a complètement réussi son premier album. Vous aimez les sensations fortes ? Quand ça frappe fort ? Eh bien cet album est pour vous, les amis, n’hésitez pas une seconde.


Vince
Janvier 2016


Conclusion
Note : 17,5/20

Le site officiel : www.tankrust.com