Le groupe
Biographie :

Stinky est un groupe de punk-hardcore de la région nantaise formé en 2010 sous l’influence de groupes tels que Comeback Kid, Miles Away, Nine Eleven ou encore Champion. Après de nombreux changement de line-up, le groupe se stabilise enfin avec l’arrivée de Claire au chant à la fin de l’année 2014 lors de sa troisième tournée européenne. Suite à ces changements le nom est raccourci en Stinky (anciennement Stinky Bollocks). Le groupe est désormais constitué de Claire (chant), Titouan (guitare), Sébastien (guitare), Redwan (basse) et Paul (batterie). L’arrivée de Claire donne une personnalité différente au groupe, le démarquant des groupes de Hardcore au chant masculin. Stinky a partagé l’affiche avec des groupes tels que Sick Of It All, Terror, Comeback Kid, Millencolin, Against Me, Expire, Tagada Jones, Black Bomb Ä, Turnstile, No Turning Back, All For Nothing, Get The Shot Death Before Dishonor… Le groupe revient en 2017, fort d’une signature sur le label Finisterian Dead End et d’un nouvel album.

Discographie :

2011 : "Stinky Bollocks" (Démo)
2012 : "Painful Birth" (EP)
2013 : "The Thread Of Life" (EP)
2014 : "Second Breath" (EP)
2015 : "Against Wind And Tide"
2017 : "From Dead-End Street"


La chronique


Hey les amis ! Je savais le label Finisterian Dead End non pas découvreur de talents (puisque le groupe d'aujourd'hui n’en est pas à son coup d’essai) mais très au fait de la scène, et mon impression se confirme, de plus, son boss manie avec brio l’art du contre-pied, toujours prêt à surprendre dans ses sorties. Et bien je dois vous avouer qu’encore une fois que suis très agréablement surpris par la nouvelle sortie du label puisque il s’agit de "From Dead-End Street", le nouvel album des remuants Clissonnais de Stinky.

Stinky, c’est énergique, je sors de nuit et je peux vous dire qu’au moment où vous lirez ces lignes leur punk / hardcore résonne à plein tube dans mon salon et me sort quelque peu de mon brouillard matinal. D’ailleurs j’allais oublier, je n’ai pas fait les présentations ! Stinky, c’est Claire au chant, Seb et Titouan aux guitares, Redwan à la basse et Paul à la batterie, le groupe commence à se forger une très solide expérience studio (une démo, trois EPs, deux albums à ce jour) et live (je vous invite à aller lire leur bio sur leur page Facebook, vous verrez, c’est assez hallucinant). Bref, vous aimez quand ça bouge ? Vous aimez en prendre plein les oreilles ? Eh bien ce disque est pour vous  ! D’ailleurs, c’est grâce à cet album que je découvre le travail musical de Stinky (et j’en suis fort ravi), ça fait plaisir de voir encore une fois que chez nous on a décidément de sacrés groupes et une très belle scène mais là je trouve que l’on est un cran au-dessus. Pourquoi ? Tout simplement car je suis un gros friand de hardcore (c’est mon pêché mignon...) et que j’apprécie le côté sauvage et le côté no future du punk, là j’ai les deux : d’un côté la puissance du hardcore, d’un autre la sauvagerie du punk. Je suis comblé. Si vous ne les connaissez pas encore, je ne puis que vous inviter à vous pencher sur ce combo qui le mérite grandement. Bon, on ne va pas tourner autour du pot pendant des heures, tout ça pour dire que "From Dead-End Street" est à la fois très très intéressant et à la fois fort attirant, je vous garantis que vous ne verrez absolument pas passer les 12 titres et les 27 minutes (oui oui !), confirmation que ça  bombarde sec  chez Stinky ! Envie d’aller plus loin ? Envie de vous faire plaisir ? Rendez-vous sur le Bandcamp du groupe où Stinky y partage son travail musical en intégralité mais où vous pourrez surtout les soutenir, d’autant que l’album voit le jour au format CD et en LP (l’édition vinyl bleu marbré est superbe).

En résumé, je dirais tout simplement que "From Dead-End Street" est un excellent album, que c’est un album qui va faire bouger beaucoup de têtes et enfin que c’est un album où l’on retrouve tout ce qu’un amoureux de la musique désire : de très bons titres, des invités de marque (Vincent d'AqME, Kevin d'Insanity Alert) et un son à couper le souffle. Vous l’avez compris, ce disque arrache et va faire beaucoup de bruit. Pour finir, coup de lumière sur le magnifique visuel de l’album d’Emy Rojas et le clip réalisé pour le titre "Sliders".


Vince
Octobre 2017


Conclusion
Note : 18/20

Le site officiel : www.facebook.com/stinkyhc