Le groupe
Biographie :

Le groupe se forme en 1981 avec Christian Augustin au chant, Daniel Lapp à la basse, Bob Snake à la batterie ainsi que Stéphane Dumont et Didier Demajean aux guitares. L'année suivante, la qualité de leur répertoire et leurs nombreux concerts en France leur permet de se faire engager pour assurer les premières parties du groupe de heavy metal Def Leppard alors en tournée en France. Sortilège y fera une prestation très remarquée. Malheureusement, aucun label ne souhaite miser sur le groupe. C'est pourquoi, Sortilège est obligé d'aller signer chez un label hollandais : Rave-On Records. Quelques mois plus tard, le groupe enregistre un premier E.P simplement intitulé "Sortilège" qui remporte beaucoup de succès. Des spécialistes n'hésitent pas à comparer la voix de Christian Augustin à celle de stars du heavy metal de l'époque comme Rob Halford ou encore Bruce Dickinson Fort de ce premier succès, le groupe signe chez la maison de disque Française Madrigal. Quelques semaines plus tard, le groupe part en Allemagne pour enregistrer son premier album : "Métamorphose". C'est à nouveau un succès surtout en France et en Allemagne. Le groupe est désormais vu comme la relève Française du hard-rock au côté des Satan Jokers, Vulcain et H-Bomb. Conscient de son succès grandissant, Sortilège décide de partir à la conquête de l'étranger mais ils se rendent très vite compte que le Français qu'il utilise pour chanter est un handicap pour faire vendre dans les pays-non francophones. Ils décident donc de ré-enregistrer l'album "Métamorphose" en Anglais. Malheureusement, Christian Angustin chante beaucoup mieux dans sa langue natale que dans la langue de Shakespeare et les ventes sont médiocres sauf au Japon où les nombreux fans de hard-rock sont ravis. Grâce au succès de Métamorphose, le groupe se produit dans de nombreux festivals internationaux et devient très populaire en Allemagne, en Hollande, en Suisse, en Belgique et bien entendu en France. En 1986, Sortilège sort son dernier album intitulé "Larmes de Héros". Tout comme l'album précédent, il fut enregistré en Allemagne et une version Anglaise sortie en même temps destinée cette fois-ci aux marchés Allemand et Hollandais. En fait la version Anglaise ne se vendit pas du tout, le public allemand préférant la version Française ! Pour beaucoup, cet album est le meilleur album du groupe. Certains le considèrent même comme le plus grand album de heavy metal Français. Cet album fut beaucoup moins agressif que les précédents mais plus travaillé et plus mélodique. Malheureusement pour le groupe, leur travail ne fut pas récompensé car le public de l'époque, déçu de cette perte d'agressivité, n'accueillit pas favorablement cet album et les ventes ne furent pas très bonnes à l'inverse de ce que prévoyait le groupe. Fatigués du manque de soutien du public, des difficultés rencontrées par rapport aux maisons de disques, les membres de Sortilège décidèrent de se séparer.

Discographie :

1983 : "Sortilège"
1984 : "Métamorphose"
1986 : "Larmes de Héros"


La chronique


Parmi les groupes Français des années 80, en voici un qui n'avait rien à envier aux groupes Anglo-Saxons, je veux parler de Sortilège. Troisième album du groupe et franchement, pour moi le plus abouti. Varié dans les tempos et les thèmes et, production très pro (pour un groupe des 80's et Français de surcroît). On attaque l'album avec un titre hard classique mais bien ficelé "La Hargne Des Tordus", Le deuxiéme titre "Chasse Le Dragon" (ah Dio ! notre père à tous) intro tranquille et puis ça déboule, refrain simple et efficace. "Le Dernier Des Travaux d'Hercule" : un titre au tempo très enlevé démontre que ''les p'tits gars et bien c'est pas des manchots". Ah la ballade obligatoire sur tout album hard de l'époque. Sortilège n'est pas tombé dans le panneau et nous sort un des titres les plus forts de l'album. Ah les cons 20 après, ils me filent encore la chair de poule (le mythe du gros dur en prend un coup). "Quand Un Aveugle Rêve" est le titre de cet album ! Bon allez maitenant ils nous proposent de "Mourir Pour Une Princesse" et nous pauvres hères, nous sommes prêts à le faire. Titre un peu convenu mais tout de même bon. Sur "La Montagne Qui Saigne" on perd un peu le fil mais bon cela reste un titre intéressant, big hails to Bob le serpent (quel cogneur). Le "Marchand D'hommes" lui nous envoûte avec son tempo lancinant. Sur ce titre le chanteur Christian Augustin (Zouille, son surnom si je me souviens bien), fait un superbe boulot simple mais bon. Le neuvième titre "Messager" est le plus rapide de l'album, et pour moi le meilleur. Guitares, basse, batterie et chant tout est très pro sur ce morceau. L'album se termine sur un titre très ....euh..... Sortilègien. La paire de guitaristes assure comme des bêtes, faut dire que le père Dumont (Stéphane) est à l'époque un des gratteux Français les plus doués. Légèrement influencé par la vierge de fer ce titre reste excellent ! Pour conlure je dirais que cet album, est un des plus professionnels qu'un groupe Français ait sorti dans les années 80, et ses mucisiens parmi les plus inspirés. Chronique chronologique et un peu clinique, mais je voulais rester objectif car c'est un album que j'aime.


Bruder Thorgrim
Mai 2008


Conclusion
Note : 15,5/20

Le site officiel : http://membres.lycos.fr/jmtrillon