Le groupe
Biographie :

Créé en 2006, le groupe Sick Sad World a depuis subi de nombreux changements de line up et de style. Fin 2007, le groupe enregistre le morceau "Kill Me I’m Dead" pour la compilation de groupes nantais "Yellow Bag". En 2010, Sick Sad World sort le split album "Ruins Of A Forgotten World" en collaboration avec le one-man band Another Moon. Avec un line-up stabilisé en 2011 autour de Julien (chant), Rico (basse), Antonin (guitare), Erwan (guitare) et David (batterie), le groupe peut enfin enchaîner les concerts et trouver son style, entre metal atmosphérique et post-hardcore. Cherchant à ce que l’ambiance et l’émotion se mélange à l'énergie, Sick Sad World marie de longues parties planantes rock et des riffs metal plus percutants. Un concentré de leurs influences avec comme groupes phare Ghost Brigade, Cult Of Luna, The Ocean, Deftones, Devil Sold His Soul, Impure Wilhelmina, Opeth ou encore Envy. En 2014, Sick Sad World sort donc son premier album sur le label Send The Wood Music. Cet album appelé "Murmuration" a été enregistré par David Enique (Strike Down) et masterisé par Magnus Lindberg (Cult Of Luna).

Discographie :

2014 : "Murmuration"


La chronique


Nantes l'autre pays du métal, tiens donc pourquoi ? Il n'y a qu'à observer la multitude de formations originaires de la capitale du Pays de le Loire. Bon, on ne va pas (ou tenter) d'établir une liste tellement celle-ci serait longue. Mais devinez quoi, Sick Sad World vient... de Nantes... !

Passé cet épisode géographique, Sick Sad World nous présente aujourd'hui sont premier album "Murmuration" chez Send The Wood Music. A l'image de son titre, cet album est une nuée d'émotions et de gros son. Sick Sad World s'est formé en 2006 et après de nombreux changements de line-up, le groupe est présent en 2007 sur une compilation réunissant des formations Nantaises intitulée "Yellow Bag" et se fait remarquer à cette occasion. 2010 est l'année du premier vrai enregistrement pour Sick Sad World en compagnie du one-man band Another Moon où le groupe partage le split CD "Ruins Of A Forgotten World". Riche de cette expérience, Sick Sad World décide de soutenir sa musique sur le plus grand nombre de scènes possibles ; le groupe jouissant enfin d'un line-up stable. 2014 est donc l'année de la consécration pour Sick Sad World avec la sortie de leur premier album. Mais qui se cache derrière Sick Sad World ? Antonin et Erwan aux guitares, Julien au chant, La bête à la batterie et Rico à la basse. Les cinq Nantais peuvent enfin lâcher leur post-hardcore atmosphérique sur une galette rien que pour eux. Et le résultat donne "Murmuration". Et attention, ça déboîte méchant...

"Murmuration" s'articule autour de neuf titres dont l'inquiétante intro "Spread Your Wings"... suivie direct par le titre "...And Burn The Crows" qui, dés les premières secondes, vous assène un coup de massue derrière les oreilles. Sick Sad World est là pour nous en faire baver et ne compte pas nous lâcher. Le groupe est capable à la fois de jouer une musique puissante, rageuse mais en même temps de rajouter de longs phrasés mélodieux et du chant clair. Un régal. Il semblerait que le label Send The Wood Music ait un don pour signer et distribuer des groupes de haute qualité. Mais à l'écoute de "Murmuration", il n'est pas étonnant par exemple que Sick Sad World cite dans ses influences musicales Ghost Brigade, Cult Of Luna, Deftones ou les maîtres incontestés toutes catégories, Opeth. Car c'est bien ceci le monde de Sick Sad World : un gros mélange de genres, un melting-pot musical. Le titre "Prophecy" avec son démarrage ultra planant en est le parfait exemple, de la douceur, du rêve, du planant et tout d'un coup çà démarre, on est chahuté au plus profond ; la voix de Julien nous transportant très très haut, à l'image des envolées dont les Finlandais de Ghost Brigade ont le secret. A ce sujet, le meilleur morceau (pour moi) de "Murmuration" s'intitule "Ghost Voice"... Je ne vous en dis pas plus, la suite se passant à partir du 17 Avril, date de sortie officielle de l'album. "Murmuration" a été enregistré et mixé par David Enique (Strike Down) et masterisé par Magnus Lindberg (Cult Of Luna) au Vilhelm Room. Si après tout ceci vous êtes encore sceptiques...

Vous l'aurez compris, "Murmuration" est un grand grand album à ne rater sous aucun prétexte. Mais que serait un bon disque sans une belle pochette ; nous sommes très chanceux en ce moment, les covers des albums sont très belles, celle de "Murmuration" ne déroge pas à la règle et est une création de Aminokia Madartiste. Foncez les yeux fermés.


Vince
Avril 2014


Conclusion
Note : 18/20

Le site officiel : www.sicksadworldband.fr