Le groupe
Biographie :

Seer est un groupe de doom / sludge metal canadien formé en 2014 et actuellement composé de : Josh Campbell (basse), Kyle Tavares (guitare / chant), Bronson Lee Norton (chant), Madison Norton (batterie) et Peter Sacco (guitare). Seer sort ses deux premiers EPs, "Vol. 1" et "Vol. 2" en 2015 et 2016 chez Art Of Propaganda. En Juillet 2017, le groupe sort les volumes 3 et 4 sous l'album "Vol. III & IV: Cult Of The Void", toujours chez Art Of Propaganda.

Discographie :

2015 : "Vol. 1" (EP)
2016 : "Vol. 2" (EP)
2016 : "Vol. 1 & 2 " (Compilation)
2017 : "Vol. III & IV: Cult Of The Void"


La chronique


Avec deux premiers EPs excellents qui nous avaient convaincus, les Canadiens de Seer revienent avec "Vol. III & IV: Cult Of The Void" chez Art Of Propaganda. Et le fait que ce groupe nous paraissait prometteur est totalement fondé ! En effet, on se rend vite compte que le niveau n'a fait qu'augmenter pour atteindre des sommets. L'opus se compose en deux parties assez bien distinctes regroupant au total huit morceaux.

Les quatre premiers titres sont dans un gros sludge / doom qui tabasse bien. "Ancient Sands (Rot Preacher)" est une parfaite entrée en matière avec, au long de ses dix minutes d'écoute, des riffs groovy à souhait puis des parties plus tempérées où le chant clair, très lumineux et dynamique, a toute sa place. On a affaire à une musique très intéressante avec des éléments plus atmosphériques et mélodiques qui se mélangent au reste qui est, lui, plus lourd. Ce flot nous envahit et nous hypnotise. Le titre qui vient juste après, "Acid Sweat", est tout aussi groovy et marque l'apparition d'autres types de chant comme du growl et des screams qui l'habillent à merveille. "They Used Dark Forces" est, quant à lui, plus orienté vers un sludge très sombre et pesant avec de bonnes ambiances profondes et glauques. Et enfin "Burnt Offerings" nous offre un beau moment aérien, tout en conservant le peps et des riffs vraiment extra.

La suite de l'album est totalement en décalage mais cela ne choque pas car c'est bien amené. On a donc quatre autres morceaux mais cette fois-ci dans un esprit acoustique et froid, quelques fois plus lumineux, et qui attire bien l'oreille. C'est reposant, assez riche et tout en légèreté.

Seer est donc de retour avec un grand opus qui surpasse nos espérances ! C'est à la fois varié, technique, frais et lourd, le tout avec de l'inspiration et du talent. Que demander de plus ? Les compositions sont solides et nous font voyager dans notre propre esprit.


Nymphadora
Août 2017


Conclusion
Note : 18,5/20

Le site officiel : www.facebook.com/seervancouver