Le groupe
Biographie :

Sarcasm est un groupe de death metal suédois formé en 1990, séparé en 1994, reformé depuis 2015, et actuellement composé de : Heval Bozarslan (chant / Third Storm), Anders Eriksson (guitare), Peter Laitinen (guitare / Imperial Domain, The Hidden, ex-Goatworship), Jonas Söder (basse / ex-Goatworship) et Matte Modin (batterie / Firespawn, Skineater, The Hidden, Usurpress, ex-Defleshed, ex-Embalmed, ex-Sportlov, Raised Fist, ex-Dark Funeral, ex-Nonexist, ex-Infernal, ex-Fireborn). Sarcasm sort son premier album, "Burial Dimensions", en Juillet 2016 chez Dark Descent Records, suivi de "Within The Sphere Of Ethereal Minds" en Avril 2017.

Discographie :

2000 : "Scattered Ashes" (EP)
2016 : "Burial Dimensions"
2017 : "Within The Sphere Of Ethereal Minds"


La chronique


Il y a quelques années, c'était presque devenu une mode de relancer un groupe qui n'avait rien sorti depuis 15 ou 20 ans. Sarcasm a peut-être profité de cet engouement pour relancer son activité. Créé en 1990 en Suède, le groupe sortira 6 démos avant de s'arrêter en 1994. Mais le chanteur Heval Bozarslan (officiant également avec The Third Storm) recontacte en 2015 le guitariste Anders Eriksson pour faire renaître Sarcasm. Ils trouvent alors rapidement le guitariste Peter Laitinen la même année, puis sont rejoints par Jonas Söder (basse) et Matte Modin (batterie, également en poste chez Firespawn, Skineater, The Hidden et Usurpress). Le groupe sort alors son tout premier album, qui avait à la base été enregistré en 1994, juste avant la séparation, puis se met à composer de nouveaux titres qui seront regroupés sur leur deuxième album qui sort le 28 Avril 2017, "Within The Sphere Of Ethereal Minds". Un death metal au son old school et qui lorgne sur l'aspect mélodique du style nous attend, et le groupe est maintenant fin prêt à le défendre !

On commence en beauté avec "Bloodsoaked Sunrise" et son introduction qui rappellera à tous les premiers titres de death mélodique. Un titre court, mais qui montre bien que malgré les difficultés qu'ils ont rencontrées, Sarcasm est de retour pour de bon. "From The Crimson Fog They Emerged" prendra la relève avec une guitare lead épique qui enjolivera une rythmique imposante avec un son de basse mis en avant. Le chant n'est pas en reste, Heval Bozarslan ayant un timbre de voix particulier mais également très puissant ! Le groupe nous surprendra alors avec "Embodiement Of Source", un titre dont l'introduction est une partie acoustique. Une guitare lead nous cueillera doucement pour nous projeter en plein centre d'une tempête mélodique de premier choix. Si c'est de la vitesse que vous attendiez, alors "Scars Of A Land Forgotten" vous conviendra, en partie grâce à un blast massif dès le début, et secondé par un riff principal sans concession. Le groupe semble se plaire à jouer une musique torturée, alors ils continueront sur cette lancée avec "In The Grip Of Awakening Times". Une autre composition au son violent, mais qui saura se calmer sur un refrain, mettant l'accent sur les hurlements avec un peu d'écho. Qu'obtient-on en mélangeant la vitesse et les mélodies ? Un titre exceptionnel comme "Silent Waves Summoned Your Inner Being", à coup sûr. Comptant sur une guitare lead hypnotique, le groupe se permet d'alterner des passages plus lourds avec les riffs rapides du début, alors que "A Black Veil For Earth" est une composition qui s'oriente sur le doom / death. C'est donc un titre de plus de huit minutes à la rythmique pachydermique mais qui s'axe aussi sur le duo guitare lead / chant pour s'autoriser quelques placements de riffs au son clair. Le dernier titre, "The Drowning Light At The Edge Of The Dawn", permettra au groupe de revenir sur un style qu'on leur connaît plus, à savoir un savant mélange de death et de quelques influences thrash, le tout sans jamais rogner sur la mélodie et les hurlements viscéraux.

Lorsqu'on dit "come-back réussi", la plupart citeront At The Gates et Carcass. Moins connu à la base, mais tout aussi excellent, Sarcasm est en train de se développer lentement, en espérant avoir la reconnaissance qu'ils auraient dû avoir à leur création. Patience est mère de sureté, et Sarcasm est père d'excellentes compositions !


Matthieu
Avril 2017


Conclusion
Note : 17,5/20

Le site officiel : www.sarcasmsweden.se