Le groupe
Biographie :

Opprobre est un quatuor de post-black metal basé sur Montpellier et Paris formé en 2013 et actif depuis fin 2015. Le groupe a pour objectif de réunir les sonorités traditionnelles du black metal et des influences plus modernes issues de la scène post-rock. Opprobre est composé de Vincent (Mysticisme) au chant, Cyril (Sunnudagr) à la basse, Olivier à la guitare et au chant clair et Clément (ex-Antropofago, Devolution) à la batterie et à la guitare.

Discographie :

2016 : "Abysses" (Démo)
2017 : "Le Naufrage"


La chronique


Après une démo en 2016, c'est avec un premier album que nous découvrons réellement les Français d'Opprobre. "Le Naufrage" est un opus composé de sept titres pour une durée de quanrante-sept minutes. Les quatre membres du groupe ont voulu une musique post-black et atmosphérique.

On discerne vite leur style, qui mélange passages pêchus, avec une batterie coriace, des riffs acérés et un chant black avec une belle présence, mêlés à d'autres plus posés et atmosphérique avec le synthé, des riffs mélodiques et du chant clair. Celui-ci n'est d'ailleurs pas totalement maîtrisé avec des faussetés tout du long qui dérangent. Cette cohabitation de violence et de douceur n'est pas novatrice et manque dans cet album de développement et d’imagination. On se contente donc de morceaux se ressemblant et qui tournent en rond, surtout à la fin avec "Opprobre", "Sensitive" et "Dance Catatonique". Ces titres ne sont pas mauvais mais arrivent donc en fin d'album et paraissent bien longs, ils manquent de relief. L'effet de surprise créé par les passages calmes disparaît vite à force d'entendre des riffs et des ambiances toujours dans le même genre. "Abysses", notamment, retombe vite à plat durant ses moments aériens et c'est l'ennui qui s'installe alors que ses parties plus agressives sont agréables. Cependant, quelques morceaux comme "Discerner", qui est plutot varié, "L'Inconnue Pt .2", qui est plus mélodique et incisif, valent le détour. On se pose également des question sur le style car après écoute de l'album, on cherche un peu où est passé le côté "post-metal" que l'on attendait. En effet, on a plutôt affaire à du black atmosphérique et mélodique, même le son et le mix sont au final assez étouffés et crades, on est donc loin du post moderne.

Il y a donc pas mal de choses qui ne fonctionnent pas, le chant clair manque de justesse et les compositions manquent de personnalité et de maturité. La magie n'opère pas même si certains morceaux restent très convenables. C'est un premier opus et le groupe a le temps de peaufiner tout ça pour, on l'espère, une sortie plus captivante.


Nymphadora
Mars 2017


Conclusion
Note : 12/20

Le site officiel : www.facebook.com/opprobre