Le groupe
Biographie :

One Life All-In est un groupe parallèle de hardcore franco-américain, compose de Clem (guitare) et Franco (basse) de Seekers Of The Truth, de Don Foose (chant / The Spudmonsters, Run Devil Run) et de Kevin Foley (batterie / ex-Benighted). Le groupe sort son premier EP, "The A7 Session", en Juin 2017 chez Rust And Blood Records.

Discographie :

2017 : "The A7 Session" (EP)


La chronique


En 2015, le chanteur de The Spudmonsters et Run Devil Run faisait une apparition sur l’excellent album de Seekers Of The Truth, "Oldskull Revenge". Accompagné de Clem à la guitare et Franco à la basse, Don Foose a aujourd’hui décidé de fonder un nouveau projet : One Life All-In, dans un style assez proche des groupes précédents. Toutefois, signalons une belle originalité, puisque ce n’est nul autre que Sa Sainteté, Son Excellence même, Monsieur Kevin Foley (Benighted, rien à avoir avec le catcheur enfin !) qui assure la prestation à la batterie.

Bon, autant le préciser tout de suite, même si je respecte le personnage que représente Don Foose, je n’ai jamais été trop fan de sa voix. J’ai bien conscience que d’excellents groupes de NYHC n’ont pas besoin d’une voix au top pour envoyer du lourd (hein Agnostic Front depuis quelques années), mais là, c’est différent. La voix de Don Foose me fait beaucoup penser à celle de Godsmack, ça me perturbe. Elle n’est pas nulle, mais elle sonne un peu trop "américaine" à mon goût… Et bizarrement, ce n’est pas grave. Elle parvient tellement à varier les intonations, tout en étant très souvent accompagnée de back vocals, pour ne pas dire de chants en chœur omniprésents, qu’après quelques écoutes, le résultat est sans équivoque : ça passe.

Et puis bordel, du HxC, ce n’est pas que la voix merde ! Écoutez donc ce solo (oui oui) sur le dernier morceau, "Change", vous comprendre que One Life All-In a bien d’autres atouts pour plaire. Déjà avec l’intro, qui dans un autre registre m’a rappelé "Les Bonnes Manières" d’Ultra Vomit, ça annonçait un joli programme. Avec la deuxième piste, "All-In", ça sonne très NYHC, avec de gros riffs assez basiques mais parfaitement maîtrisés. Il y a un petit côté No Turning Back qui se dégage de l’ensemble, c’est franchement kiffant. On terminera sur la prestation remarquable de Kevin Foley : c’est assez rare d’avoir un aussi bon batteur sur un groupe de hardcore, mais là, il se balade, c’est peut-être même trop facile pour lui, à l’image de l’excellent début de "Beats The Daylights Outta Me". Vivement la suite !


Grouge
Juin 2017


Conclusion
Note : 15/20

Le site officiel : www.facebook.com/onelifeallin