Le groupe
Biographie :

Near Death Condition est né en Suisse et évolue dans la scène death metal underground depuis 2001. Le groupe a enregistré et sorti sa première démo intitulée "Delusional Perception Of Reality" en 2005, suivie d'une signature de 3 albums sur le label américain Unique Leader Records. Le premier album, "The Disembodied - In Spiritual Spheres", mixé et masterisé au Hertz Studio en Pologne, est sorti en 2011. Le groupe a ensuite partagé la scène avec Origin, Hour Of Penance, Darkane & Texture, pour n'en citer que quelques uns, et a terminé sa tournée au Népal pour la troisième édition du Silence Festival. Après avoir travaillé un an sur de nouveaux titres, Near Death Condition revient avec un deuxième album, "Evolving Towards Extinction" en Mars 2014, enregistré de nouveau au Hertz Studio.

Discographie :

2004 : "Delusional Perception Of Reality" (Démo)
2011 : "The Disembodied - In Spiritual Spheres"
2014 : "Evolving Towards Extinction"


La chronique


La Suisse fait aussi dans le brutal death ! 11 morceaux pour se mettre dedans ! Near Death Condition évolue dans la division de Hate Eternal sans le moindre doute. "Words Of Wisdom" est un très bon titre de brutal death mais celui qui vient après, putain j’adore, comment que ça te déglingue !!

"Between The Dying And The Dead", quelle intro !! Les premières secondes, c’est l’apocalypse avec un riff de fou !! La claque, ça défouraille !! J’adore, je suis obligé de me le mettre trois fois de suite tellement ce morceau m’accroche !! Du très bon brutal death, super varié et diaboliquement efficace. Next track, le rythme baisse un peu, tout en restant très rapide. Il y a vraiment du Hate eternal dans ce groupe, qui ne délaisse pas sa part de passages techniques. De toute facon, à cette vitesse-là, le gros bagage technique est obligatoire pour le voyage. Ah, j’oubliais, durant les "chorus" il y a des passages très brefs de chant feminin style opéra. On aime ou on aime pas, ça ne m’a pas dérangé pour ma part. Super chant, belle production, leur batteur est excellent, comme sur le très bon morceau "Pandemic Of Ignorance", quel groupe bordel de Dieu, j’adore !! Il est fou, ce batteur !!! Ouaaaaaah, bref ouaaah quoi, c’est genial Near Death Condition ! A écouter d’urgence et à découvrir d’urgence !! Hein ? Quoi ? Je n’ai pas fini la chronique ?? Mais j’ai déjà tout dit… C'est du grand grand brutal death !! "The Anatomy Of Disgust " sera le slow de l’album, un titre plus lent, très prenant, qui ne nous donne qu'une envie, c'est que ça reparte de plus belle... et c'est ce qui se passe ! Bon, voyons la pochette. Artwork moyen, sans grande envergure, trop sombre, je distingue assez mal les details, et les détails c’est ce qui fait la différence comme dans Masterchef !! Non, ma culture n’a pas de limite, je sais.

Alors toi, oui oui, toi ! Petit débutant qui aime les épices, tu sais, celles qui t’arrachent la gueule en moins de deux, eh bien, tu vas aimer ce que te propose Near Death Condition, car si tu veux de la sensation forte, faire bouger ta nuque jusqu’à te faire péter le cervelet, alors ceci est pour toi !! Toutes ces conneries pour dire que c’est un album de très grand brutal death, j’aime ces mecs, j’aime ce qu’ils viennent de me faire subir !! Near Death Condition, je vous aime !! Quel énorme putain de bordel de bon Dieu de skeud !!! Dans mon top 3 des claques de ce debut 2014, direct !!


Davidnonoise
Avril 2014


Conclusion
Note : 18/20

L'interview : Stéphane

Le site officiel : www.neardeathcondition.ch