Le groupe
Biographie :

Nailed To Obscurity est un groupe de melodic doom / death metal allemand formé en 2005 et actuellement composé de : Jan-Ole Lamberti (guitare), Volker Dieken (guitare), Jann Hillrichs (batterie / Battue), Carsten Schorn (basse / Battue et Raimund Ennenga (chant / Burial Vault). Nailed To Obscurity sort son premier album "Abyss" en 2007 avant de signer chez Apostasy Records et de sortir "Opaque" en Septembre 2013. Le troisième album, "King Delusion", sort en Février 2017.

Discographie :

2007 : "Abyss"
2013 : "Opaque"
2017 : "King Delusion"


Les chroniques


"King Delusion"
Note : 16,5/20

Avec "Opaque" en 2013, les Allemand de Nailed To Obscurity ont montré qu'ils avaient de l'ambition et nous le confirment avec leur nouvel opus "King Delusion". Et contrairement au titre, il n'y a aucune désillusion ni de déception ! En effet, les 8 titres de l'album font le job et apportent même un peu de nouveauté.

Ainsi, on découvre un album plus calme dans sa globalité et moins death, mettant le cêté doom mélodique plus en avant. Il y a cependant des morceaux qui restent rentre-dedans et qui sont plus extrèmes, à l'image de "Uncage My Sanity" qui envoie bien avec une musique plus directe et plus lourde et des growls pleins de hargne. Le passage très planant au milieu donne encore plus de peps et contrebalance à merveille.

Mais, dans cet opus, on trouve tout de même une majorité de titres posés et mélodiques comme "Deadening" ou encore "Protean" qui est carrément aérien et assez varié avec de bons riffs atmosphériques, du chant clair et un bon jeu de batterie. La musique des Allemands a évolué, cela se ressent, elle est bien plus mature et intelligente, le tout avec de la finesse. Le groupe est même allé vers des horizons plus progressifs dans ses morceaux, surtout dans "Memento", et s'est risqué, sans tomber dans la niaiserie, à une composition clairement plus lumineuse avec "Desolate Ruin". Et a contrario, le titre phare de l'album, celui qui donne de vrais frissons, c'est aussi le plus froid : "King Delusion". Il est accrocheur, avec d'excellents riffs qui sortent de l'ordinaire.

Sans être ultra original, le groupe peaufine sa musique d'album en album et on peut dire qu'il a trouvé sa propre personnalité et son propre son. Cela n'est pas donné à tout le monde. Les compositions sont cohérentes, captivantes et bien travaillées. Bref, que de bonnes choses pour le futur de Nailed To Obscurity qui s'annonce radieux !


Nymphadora
Juillet 2017




"Opaque"
Note : 15/20

Les Allemands de Nailed To Obscutity reviennent après une démo et un album en 2007 avec un nouvel opus, "Opaque", chez Apostasy Records. Leur musique death mélodique avec des influences doom est mise en valeur par l'artwork tout en pureté de Ben Borucki.

"Innerme", le premier des 9 titres, donne de suite le ton ! Le groupe nous offre un concentré énergique et passionné. Leur death est plein de force mais comporte une froideur mise en avant par des ambiances plus atmosphériques et dépressives des riffs doom. Très beau morceau ! Ensuite, on découvre "Torn To Shreds" avec ses riffs plus linéaires et mélodiques. C'est un bon titre, mais tout de même moins accrocheur que le premier. Puis, une vague assassine déferle avec fracas dans "Mythomania". Direct et sombre, ce titre nous emmène dans les tréfonds de notre conscience. On imagine un paysage humide où la détresse et la colère ne font qu'un dans la folie. Le chant death est tout à fait à sa place, pas trop en avant mais expressif. La puissance est au rendez-vous mais le morceau est également tourmenté et mélancolique. "Murder Of Crows" est lourd avec des envolées atmosphériques bien plus aériennes. Les riffs sont plus planants avec un chant clair s'alliant en choeur avec la voix death. Avec un son moderne et quelque peu commercial, "In Vain" fait une entrée remarquée. La suite est un peu lassante. La première partie de "On The Verge Of Collapse" est très planante, posée avec des ambiances légères tranchant avec la suite constituée de gros riffs lourds et tranchants. Il s'agit du titre le plus doom de l'album. On retrouve ensuite un titre plutôt progressif oscillant entre mélodie atmosphérique et des riffs plus violents. "Drift" est sans doute plus simple et abordable. En effet, il est plus lumineux avec des parties de guitare assez simples. Il est tout de même intéressant et original à sa façon. Le dernier morceau de cet album est tout simplement une bombe ! En effet, "Opaque" est poignant, froid et puissant. C'est un peu dommage de le retrouver à la fin de l'album, mais le plaisir reste intense !

C'est un groupe avec du potentiel, dommage que la qualité des morceaux ne soit pas égale entre eux. En tout cas, ils ont l'énergie et une musique qui leur est propre. A creuser encore un peu.


Nymphadora
Octobre 2013


Conclusion
Le site officiel : www.facebook.com/nailedtoobscurity