Le groupe
Biographie :

LMDA (Le Mal Des Ardents) est un groupe de powerviolence / sludge strasbourgeois composé de : Clem (chant), Max (guitare), Yann (basse) et Jul (batterie). LMDA sort un premier EP éponyme de 4 titres en Mai 2016 chez Itawak Records. Le deuxième EP, "II", sort en Août 2017.

Discographie :

2016 : "LMDA"
2017 : "II"


Les chroniques


"II"
Note : 16/20

Le Mal Des Ardents, aka LMDA, est de retour pour un second EP, malheureusement encore plus court que le premier, mais qui a franchi un nouveau cap dans la violence, pour notre plus grand plaisir auditif.

Les Strasbourgeois débutent sur "Gutter/Denier", court morceau proche de Napalm Death : ça fonce droit dans le mur, ça gueule, ça tabasse (bonjour les riffs totalement déstructurés, ça rend super bien ici), ils souffrent et on en prend plein la gueule. Le morceau suivant, "Self Made God", lui, ressemble beaucoup, mais avec ses trente petites secondes, difficile de vraiment l’apprécier. "The Hateful" sonne un peu plus old school, et n’hésite pas à ralentir pour mieux repartir ensuite. On est proche ici d’un grind influencé par du bon vieux HxC ricain. Enfin, l’EP s’achève avec un guest (Jérémy de Yurodivy) : "Épervier". Ce final est plus sombre, plus noisy et surtout plus lent, peut-être grâce à des influences comme Igorrr. Ce morceau est sans doute le plus original de l’EP, le plus travaillé et le plus convaincant.

Finalement, on regrette encore une fois que ça se termine si vite, car LMDA réussit parfaitement à mêler plusieurs styles, plusieurs univers, mais on reste vraiment sur notre faim. En à peine cinq minutes, ils nous donnent vraiment envie de les découvrir, c’est sans doute le principal.


Grouge
Août 2017




"LMDA"
Note : 15/20

Une nouvelle fois, direction Strasbourg, pour un projet musical plutôt original, qui répond au doux nom de LMDA, aka Le Mal Des Ardents, en référence à une maladie moyenâgeuse qui fit des ravages chez les paysans, notamment dans cette région de la France. Aujourd'hui, LMDA nous offre un premier EP plutôt réussi, même s'il ne se compose que de 4 morceaux, allant de une à quinze minutes.

Rapidement, on comprend que les membres de cette formation viennent d'horizons différents, allant du grind au punk en passant par le death et le hardcore. Ils sont capables d'évoluer d'un univers à l'autre sans la moindre difficulté. Ainsi, sur une même piste, "Done In The Nothingness", on a droit à des éléments indéniablement bourrins, mais qui savent s'écarter pour laisser place à une ambiance lugubre tout aussi délectable. À l'inverse, un morceau comme "Harvest" fonce dans le tas en mode cassage de nuque sur fond de grind légèrement crusty (le clown).

Bref, sans être très long, ce charmant EP, sorti sur le label Itawak, a le mérite de réussir un doux mélange de doom / sludge / noise / powerviolence, bien imprégné d'influences telles que Nails, Week End Nachos ou encore Eyehategod, afin de nous laisser entrevoir une belle continuation. C'est en tout cas ce qu'on leur souhaite, en espérant pouvoir savourer prochainement cette expérience en live.


Grouge
Août 2016


Conclusion
Le site officiel : www.facebook.com/lmdaband