Le groupe
Biographie :

Le groupe de percussionnistes Français Les Tambours Du Bronx s’est formé en 1987, ils sont à l’heure actuelle 17 musiciens à former le groupe. On caractérise leurs instruments et styles de "percussions urbaines". Depuis leurs débuts, le groupe s’est forgé une identité en faisant des concerts très primitifs, en frappant sur des bidons sur scène et en suivant pourtant une scénographie très précise. Leur musique s’est ainsi identifiée au fil des années comme un mélange entre de l’indus, afrobeat, rock, techno et world music. En plus de leurs instruments faits maison, ils utilisent des sons synthétiques et des samples pour donner une rythmique puissante à leurs compositions.

Discographie :

1989 : "Ca Sonne Pas Beau Un Bidon ?"
1992 : "Monostress 225L"
1992 : "Grandmix"
1999 : "Silence"
2001 : "Live"
2003 : "Stereostress Remixes"
2006 : "DVD Live"
2006 : "Bronx Live"
2009 : "MMIX"


La chronique


Le concept des Tambours Du Bronx joue la carte de la simplicité, en nous présentant l’album "MMIX" composé de 17 morceaux, le groupe frappe encore une fois très fort. Le package de l’album est simplissime lui aussi, arborant comme logo un simple bidon, sur lequel on le sait, les nombreux membres du groupes tapent pour composé leur chansons. Mais derrière l’apparente simplicité du groupe se cache une histoire, un long parcours, des innovations et un talent qui n’appelle pas au débat. Ainsi ces 17 pistes comportent des compositions faites en parties d’instruments crée ou pris tels quels par le groupe, le son est impeccable contrairement à ce que l’ont pourrait imaginer, d’autre part, les morceaux son quasiment tous instrumentaux, la seule présence de chant que l’on trouvera dans cet album sera des chœurs, criés, semblable aux chants des équipes sur les terrains de rugby ("Tempête"). Alors oui forcément ça a un côté primitif, dû au son de caisses, au chant crié en chœur, mais à côté de ça, le groupe arrive à faire des morceaux très indus, style pourtant le plus joué à l’aide de machines ("A L’ombre"). D’autre part, on trouvera aussi des morceaux bizarrement plus country ("Duolian") ou encore techno ("Delirium") et enfin des parties electro expérimentales ("So Fresh", un bonheur). A savoir qu’en plus de leurs instruments faits main (bidons surtout), les Tambours Du Bronx utilisent des sons synthétiques et des samples pour rythmer leurs morceaux ("Cargo") et dégager aussi une telle puissance sur scène, nous donner l’envie de danser, de frapper et en dégager une telle mélodie, des rythmiques entêtantes ("Nostalic"). Les Tambours Du Bronx est un groupe unique, toujours aussi impressionnant à voir sur scène et surprenant d’ingéniosité et de ressources (arrivée des tubes métalliques aux sonorités indus en 1990, présence de vidéos depuis 2009…) Les 17 génialissimes musiciens composant ce groupe n’auront donc jamais fini de nous surprendre et séduire, par leurs musiques et leurs présences insolites, sans jamais prendre la grosse tête avec pourtant à leur actif plus de 1000 concerts (festivals, chapelles, Sahara, Tour Eiffel, mines, amphithéâtres…), plus de 120 musiciens succédés dans les rangs et… plus de 16 000 bidons détruits !


Lenore
Janvier 2010


Conclusion
Note : 17/20

Le site officiel : www.tamboursdubronx.com