Le groupe
Biographie :

King Satan est un groupe de metal industriel finlandais formé en 2015 et actuellement composé de : King Aleister Satan (chant, synthé, guitare, basse, batterie, programmation), Kate Boss (synthé, chant, piano), John Oscar Dee (guitare, basse) et Magister Demaniac (programmation). King Satan sort son premier album, "King Fucking Satan", en Mai 2017 chez Saturnal Records.

Discographie :

2017 : "King Fucking Satan"


La chronique


Depuis les pays du Nord, souffle souvent un vent d'excentricité, du moins de tentatives de nouveauté. En Norvège, on aime le mélange des styles en proposant des projets originaux comme Kvelertak et son black metal hard rock, Shining (Nor) et son metal jazz avant-gardiste, et d'autres Dodheimsgard, Ulver, Arkentype, Leprous... Bref une contrée où la diversité a déjà largement fait ses preuves. En Finlande, on est un poil moins fantaisiste, voire plutôt classique même si se démarquent le folk metal, le viking metal dont Korpiklaani, Finntroll sont les dignes représentants. Apocalyptica qui reprend les standards du metal avec des violoncelles. Et bien sûr n'oublions pas les "célèbres" et grimés Lordi, ce serait dommage de ne pas les citer même si leur hard rock reste assez conventionnel. Aujourd'hui débarque un groupe jusqu'alors inconnu, King Satan avec un premier album modestement appelé "King Fucking Satan". Je pense que vous aurez compris ici que le thème de cet album est la nature enchanteresse de la forêt finlandaise.... Trêve de plaisanterie.

Après un EP qui les a propulsés et permis de signer avec le label Saturnals records, le groupe "nouveau né" de metal industriel King Satan a également pu partager l'affiche avec entre autres Carpenter Brut, Perturbator et les sus-nommés Shining (Nor). Une belle promesse sur le papier. King Fucking Satan offre 10 titres alliant black metal et "indus". Cependant, au terme de plusieurs écoutes, il est pour ma part difficile de comprendre ce que le groupe a voulu faire. Est-ce un projet qui se veut un peu parodique ? Ou est-il sérieux ? En tous les cas, la résultante est que la mixité metal / techno ne prend pas. Oui car en réalité on est bien loin de l'indus ici. Je pense tout de suite à Little Big, le groupe russe, à cause du côté kitch et exagéré. Certes, Little Big n'est pas de la lignée du metal, mais avec son hardcore brut et complètement décalé, des costumes, des clips et un jeu de scène pourtant outrageusement kitch il a su tout de même séduire les fans de metal par sa belle énergie agressive et tout simplement des titres qui font mouche. A côté, King Satan paraît bien fade. Ceci est dû à l'usage d'une techno particulièrement identifiée années 80/90. Soit, un son qui a très mal vieilli et qui rappelle la très mauvaise techno commerciale des manèges à auto-tamponneuses. Depuis quelques années, le son des années 80 revient à la mode, et est de plus en plus remis au goût du jour par de nombreux groupes de rock / metal. Carpenter Brut en est sûrement le meilleur exemple.

Toutefois, pour que cela fonctionne il faut y mettre une bonne dose de modernisme. Ce qui manque cruellement aux compositions de King Satan. Quant à la part de black metal, elle n'arrive pas à relever ni à dégager la moindre énergie de l'ensemble. Cet album n'a malheureusement pas réussi à me convaincre.


Miss Bungle
Août 2017


Conclusion
Note : 11/20

Le site officiel : www.kingsatan.net