Le groupe
Biographie :

Formé en 2012, Incordia est un groupe de death mélodique allemand inspiré par la mythologie nordique. Après une première démo parue en 2013, le groupe sort deux albums en 2015 et 2017 dont "The Talon-Elder" chez darkTunes. Actuellement, on y trouve Kari au chant, Lee à la guitare et au chant, Pascal à la guitare lead, Julian à la basse et Josh à la batterie.

Discographie :

2013 : "Terramorphous" (Démo)
2015 : "The Darkness Surrounding"
2017 : "The Talon-Elder"


La chronique


La pluie tombe, le corbeau pousse sa plainte lugubre et l'orage tonne pendant que défile le lourd pas des guerriers sur les chemins boueux... Bienvenue dans ce deuxième album d'Incordia qui nous propose une mise en scène sonore assez classique mais réussie en guise d'introduction.

Dans un style death mélodique, il est ici question de mythologie nordique et de guerriers vikings à travers des textes portés par la voix très caverneuse de la chanteuse Kari. Très en avant dans le mix, celle-ci manque cependant de puissance brute pour être complètement convaincante. On apprécie d'ailleurs l'utilisation de la voix claire sur le refrain du cinquième morceau, "Hymn Of The Asagods".

Moins épique et plus dépouillée que celle de leurs aînés d'Amon Amarth ou d'Ensiferum, la musique d'Incordia se laisse bien écouter mais peine cependant à transporter l'auditeur. Les nombreux thèmes mélodiques apportent un côté folk sympathique mais le son un peu nasillard de la guitare lead est parfois dérangeant. L'ensemble est assez convenu même si on note quelques efforts pour sortir du lot. Je pense notamment à la fin surprenante de "Abandonned" qui reste, malheureusement, plus bizarre qu'originale. La dernière partie de l'album retiendra davantage mon attention avec un "Ahnenfall" à l'ambiance lugubre bien réussie, ou la bonne cavalcade de "Wanderer's Poem" avec sa petite accalmie en clean sur laquelle vient se poser une voix murmurée très convaincante. Le dernier titre, "Into The Light", propose une conclusion assez solennelle avec un chouette passage en tapping qui a cependant du mal à s'intégrer dans le morceau.

Au final, les Allemands d'Incordia nous proposent un album sympathique mais qui n'a peut-être pas suffisamment de points forts pour réellement se démarquer. On en attend davantage pour la suite !


Zemurion
Juillet 2017


Conclusion
Note : 13/20

Le site officiel : www.incordia-official.de