Le groupe
Biographie :

Formé en 2005 par deux frangins, Alan (guitare / chant) et Adrian (batterie) - influencés par la scène metal actuelle - le groupe compose et écrit ses premiers titres, qui font l'objet de diverses démos. Sur scène, adjoint d'un bassiste (Arnauld), le trio dégage un maximum d’énergie, avec maturité et assurance : rythmique lourde, guitare imposante - et mélodique à certains moments - laissent toute la place à une voix grave et puissante. En 2012, de plus en plus mature au fil des années, et sensible aux problèmes environnementaux, une démo 3 titres sort avec l’image d’un cygne nageant dans du pétrole. Récompensé par des associations culturelles locales, pour ce concept original, les fonds récoltés serviront à mener à bien le futur concept album. En 2014, le groupe entre au studio Antistatic (mixé par David Castel – Manimal, Psykup) et donne une suite à sa dernière maquette "Cygne". Début 2015, l’album auto-produit "Cygne II" est prêt, et le groupe déboule avec la vidéo "Mother". Porteur d’un message à travers un nouveau cygne enragé, ce concept album mêle une musique lourde et des textes dénonçant le mode de vie sur Terre, le comportement humain et ses conséquences…

Discographie :

2006 : H-One" (Démo)
2010 : WalKalifornia" (Démo)
2012 : Cygne" (Démo)
2015 : "Cygne II"


La chronique


Le grand Sud nous envoie en ce début d'année un de ses plus rutilants trublions, H-One qui nous présente "Cygne II", son premier album qui fait suite à la très remarquée démo "Cygne" sortie en 2012. "Cygne II" reprend un peu là où la démo s'était arrêtée mais en allant bien entendu beaucoup plus loin, au final on a droit à un album concept 8 titres pour près de 45 minutes d'un metal lourd, puissant et mélodique influencé à la fois par Gojira, Headcharger ou encore Manimal.

Si vous ne les connaissez pas, le groupe est originaire du Sud de la France, H-One ayant ses racines dans l'Aude, l'Hérault et la Haute Garonne. H-One est un duo formé par deux frangins : Alan à la guitare et au chant et Adrian à la batterie, mais rejoint lors de ses live par Arnauld au poste de bassiste. H-One nous présente donc avec "Cygne II" un album concept qui dénonce la destruction de notre planète, le mode de vie de l'être humain et bien sûr les répercussions que cela a indéniablement sur l'éco-système, la faune et la flore. H-One reprend encore une fois l'imagerie du cygne, cette fois-ci englué dans du pétrole et crachant sa rage au yeux de l'humanité. Musicalement, H-One ne fait pas dans la dentelle mais nous distille un metal lourd, gavé de puissance mais aussi de mélodie : un cocktail détonnant prêt à tout défoncer sur son passage. Le groupe s'en donne à cœur joie pour notre plus grand plaisir. Tout est maîtrisé, bien exécuté ; à l'écoute de "Cygne II", on ne voit absolument pas le temps passer, c'est pour dire. Je ne saurais que vous conseiller de vous envoyer dans les oreilles le très bon "Headcharger" et sa basse ronronnante ou le plus hargneux "Black Cloud". Je ne vais pas vous parler des six autres titres, je vais vous laisser le plaisir de découvrir ce groupe qui est pour moi une grande surprise. Sachez un chose, H-One est pétri de talent. Le groupe se donne beaucoup de mal afin de faire découvrir sa musique, H-One donnant de nombreux concerts dans la région Languedoc-Roussillon avec en point d'orgue par exemple la première partie de Face To Face en 2013 à Montpellier. H-One a conquis le Sud, il doit désormais conquérir le reste du monde ! Pour ce premier album, H-One a vu les choses en grand, aussi allez jeter un œil au vidéo clip réalisé pour le titre "Mother ". Badaboum !

Un peu plus haut, je parlais des illustrations de "Cygne II" qui sont tout bonnement magnifiques, tout comme le visuel de l'album d'ailleurs. Le travail a été confié au très talentueux Gwen Vibancos dont vous pourrez découvrir (ou redécouvrir) le travail à l'adresse suivante : gwenvibancos.blogspot.com. En conclusion, H-One nous livre une petite bombe musicale qui me fait dire encore et encore et encore et encore que la scène française est décidément très talentueuse.


Vince
Mars 2015


Conclusion
Note : 18/20

L'interview : Le groupe

Le site officiel : honemusic.free.fr