Le groupe
Biographie :

Frozen Dawn est un groupe Espagnol qui joue un black-metal old-school et froid dans la veine des premiers groupes du genre qui sont apparus au début des années 90 en Norvège et en Suède. Ses influences principales sont des groupes comme Satyricon, Dissection, Darkthrone, Dark Fortress, Watain et Necrophobic. Les membres du groupe se sont investis dans la promotion de la scène metal extrême pendant 10 ans à Madrid en jouant dans des groupes comme Greenfly, Haemorrhage, Spiritual Intervention, Atmosphere Grey et beaucoup d'autres... "The Old Prophecy Of Winterland" est le premier cri de guerre des cavaliers Espagnols du black-metal.

Discographie :

2007 : "Winds From The North" (EP)
2011 : "The Old Prophecy Of Winterland"


La chronique


Quel plaisir pour moi que de continuer à découvrir des groupes totalement obscures venant de pays où on n'a pas forcément l'habitude d'en trouver... Ce plaisir est cette fois-ci renouvelé grâce à un groupe glacial venant pourtant d'un pays on ne peut plus chaud !!! L'Espagne n'est pas très connue pour ses formations black-metal, à part peut-être Berserk et surtout Foscor, mais cet état de fait est sur le point de changer grâce à ce formidable premier album pondu par Frozen Dawn... Attention, enfilez vos polaires car le ton est donné : la météo s'annonce exécrable en cette fin d'été !!!

En effet, avec un nom comme "The Old Prophecy Of Winterland", difficile de se tromper : on va avoir affaire à un pur album de black-metal old-school typiquement Nordique... Vous me direz, et vous aurez raison, le nom du groupe comme celui de l'album peuvent laisser présager une musique pleine de clichés qui se contente de reproduire ce qui se faisait dans les années 90 !!! Les plus anciens d'entre vous ne chercheront même pas à écouter le travail du groupe en nous sortant un "Pfff, de toute façon, c'était mieux avant"... Soit, mais je me considère moi aussi comme un ancien et je suis curieux de nature, il me fallait donc me pencher plus avant sur ce produit qui, étonnamment pour le style, bénéficie d'un artwork plutôt convaincant qui sait sortir des sentiers battus !!!

Que vous dire alors à l'écoute de ces 10 titres ? Et bien disons le tout de suite, le blizzard espagnol m'a mis une grosse tarte à travers la gueule et mes oreilles ont saigné de bonheur !!! Et encore, là, je reste poli... Frozen Dawn a en effet réussi à allier le meilleur des scènes Norvégiennes et Suédoises des années 90 à un son moderne et parfaitement actuel, tout en réussissant le tour de force de s'approprier à merveille ces fabuleuses influences. Imaginez la rencontre entre Satyricon et Dissection avec le son des derniers Watain ou Necrophobic... Magique !!! Quand froideur et mélodie s'unissent dans un puissant cri de guerre prêt à retentir à travers le Winterland...

Rapidement, cet album devient un hymne à la Nature, à l'Hiver, mais aussi à la Guerre... Ainsi, le son de la guitare rythmique nous apparaît froid comme le fer, mais la guitare solo, elle, par ses mélodies flamboyantes, nous apporte la chaleur du feu... Pour rester dans cette métaphore, la batterie, qui bénéficie d'un son vraiment carton, est là pour battre le fer alors qu'il est chaud et ainsi accompagner les musiciens comme les auditeurs au combat... Et c'est finalement à peine surpris que nous découvrons que le champ de bataille n'est autre que les terres gelées du Nord, malgré tout empreintes d'une certaine mélancolie !!!

Bien sûr cet album n'est pas parfait et heureusement finalement, car il faut rappeler que ce n'est qu'un premier album et il est rassurant de voir que les Espagnols ont encore une marge de progression... Par exemple, le chant, même s'il est puissant et de bonne facture dans un style black-metal assez medium et froid à souhait, reste assez linéaire et mériterait d'être aussi varié que la musique du groupe comme c'est le cas tout au long de l'album... Entre black rapide ponctué de blasts, black mid-tempo assez groovy avec un caractère rock bien trempé et black lent et dépressif, Frozen Dawn sait donner du relief à son premier album et ainsi se mettre l'auditeur dans la poche, celui allant de découvertes en découvertes sans jamais s'ennuyer !!!

Les Espagnols concluent cet album en beauté avec une assez bonne reprise du Fuel For Hatred de Satyricon, même si cette version reste un peu moins fluide... Et puis bon, n'est pas Satyr qui veut !!! Mais à l'image de cette reprise, "The Old Prophecy Of Winterland" est exécuté avec les tripes. Ça se sent, les morceaux qui le compose viennent du cœur et puisque chaque riff est ainsi doté d'une âme, c'est un véritable joyaux de black-metal qui s'offre à nous !!! Avec talent, Frozen Dawn s'est donné les moyens de dépoussiérer le black-metal old-school des années 90 tout comme Thulcandra a réussi à mon avis à dépoussiérer le style de Dissection tout en lui rendant hommage, et c'est bien ce que je veux ici féliciter !!! Un grand bravo donc aux Madrilènes qui voient avec cet album s'ouvrir les portes de l'Europe...


Carcharoth
Septembre 2011


Conclusion
Note : 17/20

Le site officiel : www.frozendawn.com