Le groupe
Biographie :

Creeping Flesh est un groupe de death metal suédois formé en 2013 et actuellement composé de : Conny Nyberg (basse), William Persson Öberg (guitare), Sofus Stille (guitare), Marre Kadhammar (batterie / Strykjärn) et Robert "Rio" Karlsson (chant). Creeping Flesh a sorti un premier EP, "Unravelled By War", puis un second, l'année d'après, "Rising Terror".

Discographie :

2014 : "Unravelled By War" (EP)
2015 : "Rising Terror" (EP)


La chronique


Lorsque l'on reçoit, dans notre boîte aux lettres, un CD en provenance de Suède et que l'on ne s'y attend pas, c'est une sacrée bonne surprise. Et cela montre que French Metal est une puissante multinationale. Et que les commissions que touche votre serviteur pour chaque chronique est conséquente. Creeping Flesh vient donc de Suède et nous présente son second EP "Rising Terror" renfermant cinq titres de de death metal old school, mid-tempo, et ravageur, à la thématique guerrière. Les influences citées sont logiquement (s'il on connaît son exemplaire de "Le death pour les nuls" par coeur) Bolt Thrower et Hail Of Bullets. Et c'est vrai que le jeune quintette suédois partage beaucoup de choses avec la bande à Martin van Drunen.

La production massive, entre rugosité old school et enrobage moderne, est calquée sur HOB, tant et si bien qu'on a l'impression d'entendre un enregistrement démo professionnel des Bataves. Le grain des guitares est, à s'y méprendre, similaire à celui du tank hollandais. Autre point commun, évident, la musique. Creeping Flesh est fortement imprégné de Hail Of Bullets ; les rythmiques, leads de grattes et les motifs de batterie écrasants. Là s'arrête les comparaisons, heureusement, car si l'ombre du tank batave plane sur "Rising Terror", Creeping Flesh ne pompe pas son aîné et propose une musique personnelle. Quasi-systématiquement calés sur le mid-tempo, Creeping Flesh joue la carte du death qui tâche et défonce tout sans se poser de question. Les premiers morceaux révèlent un groupe soudé et compact au service de l'efficacité. Des leads glauques et héroïques survolent une avalanche de riffs tous plus destructeurs les des autres. La précision de l'exécution instrumentale, militaire sans doute, et le côté implacable de ce tank en mouvement nous retourne.

Les deux premiers titres déclenchent de véritables assauts rythmiques, une pluie torrentielle de riffs différents ; l'évolution et la progression des morceaux sont même foutraques. Une espèce d'incohérence se présente à nous, aucun fil rouge ne se dévoile et nous n'avons pas l'impression d'avoir affaire à de véritables morceaux, juste une succession aléatoire de rythmiques. Le groupe rectifie par magie le tir avec les trois derniers morceaux, plus cohérents et homogènes, augmentant ainsi l'impact destructeur des titres et leur conférant un caractère unique et une tension dramatique, une dangerosité rampante et maligne. Enfin, si on apprécie cet EP, on lui reprochera sa trop grande uniformité. Les rythmes ne s'affolent jamais et l'assoupissement peut poindre le bout de son nez. Les tempos rapides sont absents et on attend vainement un moment où tout cela explose (les blast beats, si on peut appeler ça comme ça, sont ridicules, du moins en 2015). Le chant, guttural manque de véhémence et de rage et ne parvient pas à dépeindre de façon convaincante l'horreur de la guerre à la différence des maîtres précités.

Cela n'empêche pas "Rising Terror" de nous faire passer un bon moment. Creeping Flesh n'a pas le talent de composition ni la force évocatrice de ses aînés, mais offre une musique honnête et sans fioriture aux qualités certaines. Si vous êtes fans absolus de Bolt Thrower et Hail Of Bullets, "Rising Terror" vous fera patienter en attendant les prochains albums de ces régiments métalliques.


Man Of Shadows
Juillet 2015


Conclusion
Note : 14/20

Le site officiel : www.creepingflesh.se