Le groupe
Biographie :

Bloodride est un groupe de thrash metal finlandais formé en 2000 et actuellement composé de : Esa Pennala (basse / Deathmarched, ex-Unshine), Simo Partanen (guitare / Drop Forge, XIII), Teemu Vähäkangas (guitare / Unshine, ex-Astaroth, ex-Sindeep), Jyrki Leskinen (chant) et Petteri Lammassaari (batterie / Drop Forge, XIII, ex-Agnus Dei, ex-Faff-Bey). Bloodride sort son premier album, "Crowned In Hell", en Mars 2011 sur le label Violent Journey Records. Le deuxième album, "Bloodmachine", sort trois ans plus tard, toujours sur le même label. "Planet Alcatraz" sort en Novembre 2016 chez Inverse Records.

Discographie :

2004 : "Bloodridden Disease" (EP)
2011 : "Crowned In Hell"
2014 : "Bloodmachine"
2016 : "Planet Alcatraz"


Les chroniques


"Planet Alcatraz"
Note : 14/20

Les Finlandais de Bloodride sont de retour avec dix nouveaux titres de thrash old school pour une durée totale de 35 minutes.

Si vous aimez les pâquerettes, la poésie et les douces mélodies, sachez que vous ne trouverez rien de tout ceci dans la musique de Bloodride. Les cinq garçons nous livrent un thrash metal façon bouchère qui fleure davantage la bière et la sueur que le parfum de violette. Dans une production assez crade qui colle parfaitement au style du groupe, les guitaristes Simo Partanen et Teemu Vähäkangas nous envoient de gros riffs plus basiques que jamais appuyés par la grosse basse saturée de Esa Pennala. Le tout est rythmé par la frappe bien lourde de Petteri Lammassaari et dynamisé par la grosse voix dégueulasse de Jyrki Leskinen. On se retrouve ainsi avec dix titres simples et efficaces qui, à défaut de révolutionner le genre, ne devraient pas manquer de faire bouger les tignasses en concert.

Au final, les Bloodride nous livrent une fois de plus un album efficace et cohérent qui ne révolutionne pas le genre mais qui nous donne envie d'aller les découvrir sur scène.


Zemurion
Février 2017




"Bloodmachine"
Note : 15/20

La Finlande nous livre en ce mois de Mars une bien agréable surprise. Pays plus connu pour être la terre de Finntroll, Nightwish ou Amorphis entre autres, voilà qu'un groupe de thrash old school (ou à l'ancienne si vous préférez) nous envoie en pleine face son deuxième et nouvel album "Bloodmachine" chez Violent Journey Records. Bloodride s'est formé en 2000 à Helsinki et a sorti en 2003 sa première démo "Taste Of Bloodride" suivie d'un EP six titres en 2004 intitulé "Bloodridden Disease", un promo en 2007, le single "Supreme Predator" en 2010 puis en 2011 grâce à leur signature avec Violent Journey Records, leur premier album "Crowned In Hell". Bloordride est composé de Jykä au chant, Simo et Teemu aux guitares, Esa à la basse et Petteri à la batterie. Cette joyeuse horde nous délivre un thrash métal carré et bien percutant comme il nous est permis ces derniers temps d'entendre (on ne va pas se plaindre de ce revival du thrash qui fait tant de bien aux puristes !).

"Bloodmachine", leur nouvel album, autant être honnête, ne fait pas dans la dentelle de Calais, Bloodride est un groupe sans compromis, et ça démarre fort dés le premier titre de l'album "Battered". ; on s'envole alors pour un voyage chaotique empli de furie durant dix titres ! "Bloodmachine" a été enregistré durant l'année 2013 au D-Studio. Si vous êtes fans de formations telles que Exodus, Toxic Holocaust ou Exhumed, vous ne serez point déçus par Bloodride. Il est certain qu'à l'écoute de ce deuxième album, Bloodride se doit de partir à la conquête de l'Europe. A l'écoute des morceaux tels que "Bloodmachine", titre donnant son nom à l'album ou le titre "Deadlights", moins rapide (mid tempo), mais possédant des soli perforants comme des lames sauront convertir le public à la cause du groupe. Bloordride a invité un musicien très respecté de la scène extrême (et Finlandais de surcroît !) sur son album en la personne de Sluti666, le frontman d'Impaled Nazarene. Vous avez dit référence ? En voilà une !

Afin de promouvoir son nouvel album, Bloodride a prévu de partir sur les route et à l'écoute de son nouvel album, il ne serait pas étonnant de les voir à l'affiche de nombreux festivals d'été. L'artwork de l'album est signé par Pia Gardberg et visualise à merveille l'ambiance du disque, la machine à sang ; on aurait presque peur... Toutefois, si Bloodride ne révolutionne pas le genre, la formation finlandaise a le mérite de faire passer un bon moment à son auditeur. Il est à espérer que l'album ne passe pas trop vite aux oubliettes devant l'émergence de nombreuses jeunes formations et les retours des glorieux pionniers du genre... Formation à voir en live, c'est certain.


Vince
Mars 2014


Conclusion
Le site officiel : www.bloodride.com