Le groupe
Biographie :

BlightMass est un groupe de death metal franco-américain formé en 2014 (anciennement Purgatory Unleased) et actuellement composé de : Ullerkens (basse / ex-Purgatory Unleashed), Splathammer (batterie / Poisöncharge, Temple Of Worms,, ex-Purgatory Unleashed), Nattewølf (guitare / Wolfshade, ex-Purgatory Unleashed), Enteronecrophile (guitare / Angel's Sperm, ex-Purgatory Unleashed) et Jechael (chant / Diabolic, Nakhiel, Promethean Horde, ex-Blastmasters, ex-Purgatory Unleashed, Lull Me To Larvae, ex-Amon, ex-Crimson Massacre, ex-Success Will Write Apocalypse Across The Sky, ex-After Death, ex-Evixion). BlightMass sort son premier album, "Severed From Your Soul" , en Octobre 2019 chez Great Dane Records.

Discographie :

2019 : "Severed From Your Soul"


La chronique


Amateurs de death, ouvrez les oreilles, la nouvelle signature de chez Great Dane Records est là ! BlightMass, c'est son petit nom, nous livre son premier album "Severed From Your Soul" et annonce un death metal influencé par la vieille scène suédoise et la scène floridienne avec quelques sonorités black metal, autant dire que ça va faire des tâches sur la moquette !

La petite intro "Pale Child" envoie d'ailleurs une bonne ambiance bien glauque et dégueulasse histoire d'annoncer la couleur et prévenir le malheureux innocent qui se serait égaré par là que ça ne va pas tarder à saigner. La basse vibramte en fond ne laisse pas de doute non plus sur ce qui va suivre et c'est "My Embrace" qui lève définitivement le voile avec de gros riffs rouleau compresseur bien lourds et qui attaquent sans prendre de gants. On sent que BlightMass va mettre l'accent sur l'efficacité et la force d'impact plus que la vitesse et les blasts à gogo. On note quand même la présence de Jesse Jolly alias Jechael au micro qui n'est autre que le chanteur de Diabolic (un groupe de death floridien bien sympa) et ex-Amon, ces Français ne se refusent rien ! On a même droit à un solo de guitare du regretté Ralph Santolla sur "They Will Listen To The Dead" qui permet de rappeler à tout le monde le niveau du bonhomme et sa capacité à poser des soli techniques et mélodiques. En tout cas, BlightMass balance toute une pelletée de riffs brise-nuque sur ce premier album et j'imagine que ça va faire un carnage en live (et le bonheur des ostéopathes au passage). Les tapis de double de "Destruction Inevitable" cassent bien les vertèbres aussi et permettent à ce morceau de bien porter son nom. La plupart des morceaux sont compacts et dépassent rarement les trois ou quatre minutes, BlightMass préfère aller à l'essentiel et ne pas s'étaler pendant des plombes. Quelques blasts font leur apparition de temps en temps mais ils restent assez marginaux puisque l'accent est mis sur un mid-tempo destructeur avec juste ce qu'il faut de changements de rythme pour que le death du groupe ne devienne pas trop barbant.

L'objectif est atteint puisque ces quarante-cinq minutes passent toutes seules, les morceaux s'enchaînent et distribuent leurs baffes tranquillement en vous brisant la colonne vertébrale (et la nuque au passage parce que pourquoi pas ?). D'ailleurs cette volonté de cibler l'efficacité et l'impact est encore appuyée par cette reprise de Carcass qui va en surprendre certains. En effet, le groupe a repris "Black Star" du controversé "Swansong" sur lequel Carcass présentait un visage bien plus rock et mélodique. On sent plus le côté suédois old school que le côté floridien en tout cas sur "Severed From Your Soul", cette lourdeur et ces riffs gras typiques des vieux groupes suédois prend bien plus de place que la technicité ou la furie des groupes floridiens. Les mélodies de "Grave Hatred" et les riffs en général nous rappellent ce bon vieux Dismember par moments avec tout de même à la fois plus de lourdeur et plus de colère. Globalement, les ambiances ne sont jamais malsaines ou glauques et le groupe s'amuse plutôt à vous rouler dessus pour voir les motifs que vont peindre sur les murs les giclées de sang qui vont partir de vos corps broyés. Bon, certains soli sont moins inspirés que d'autres, certaines transitions encore un peu trop abruptes et la production est peut-être encore un poil trop brouillone, mais globalement ça se tient et le death de BlightMass est assez efficace pour mettre un bon coup de massue derrière les oreilles. C'est un premier album et le groupe a le temps de peaufiner encore un peu tout ça, avec un peu de polish nul doute que ça deviendra encore plus efficace et destructeur.

En attendant, "Severed From Your Soul" charrie son lot de riffs casse-nuque et devrait provoquer sans problème un headbanging sauvage en live. Si vous aimez le death lourd et old school, jetez une oreille sur ce char d'assaut sonore, vous y trouverez sûrement de quoi vous défouler un peu.


Murderworks
Novembre 2019


Conclusion
Note : 15/20

Le site officiel : www.facebook.com/blightmass